Louise (Zotico)

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Découvrez la seule série que Raoul Cauvin a dessiné lui-même.


Cauvin Edition participative Journal Spirou

Raoul Cauvin est surtout connu pour ses scénarios, mais savez-vous qu'il sait aussi dessiner ? Pour la version néerlandaise de Spirou, il a animé une série toute seule. Ça raconte les aventures quotidiennes de Cauvin et de son araignée domestique.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1997
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Louise (Zotico)
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

04/10/2018 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Un album dont le principal intérêt est qu'on retrouve Cauvin comme dessinateur. J'ai lu la version parue chez P&T Production à 750 exemplaires (j'ai lu le 309 pour ceux que ça intéresse...) et pas celle de Sandawe encore plus rare (seulement 100 exemplaires tirés !) et qui contient des inédits apparemment. L'album que j'ai lu contient un texte qui explique l'origine de la série : dans les années 80, le rédacteur-en-chef de la version néerlandaise de Spirou décide de faire du magazine autre chose qu'une traduction de la version francophone originale de Spirou et du coup il fait un changement de maquette qui fait en sorte que sur certaines pages on a besoin de dessins d'une demi-page et du coup Cauvin imagine cette série en se basant sur les diverses araignées qu'il a connues dans les maisons où il a habité et qu'il ne tuait jamais ! C'est donc une série de gags autour de Cauvin qui travaille avec son araignée et franchement l'unique intérêt de la série est de le voir dessiner. J'ai bien aimé son trait un peu cartoon à la fois simple et dynamique. Ça m'a fait regretter qu'il n'ait pas poursuivi dans le dessin. Malheureusement, on retrouve l'humour gentillet de Cauvin qui la plupart du temps passe mieux dans un magazine que dans un album et qui surtout fait plus rire/sourire lorsqu'on est jeune. La plupart des gags ne sont franchement pas drôles et je n'ai même pas souri une fois. Il y a un gag qui m'a ému et c'est tout. Donc au final une curiosité, mais pas indispensable et vu le faible tirage des deux éditions, vous risquez surement de le trouver à des prix trop élevés sur internet. En tout cas, cet album m'a fait m'interroger et je me demande comment aurait été la réputation de Cauvin s'il avait été finalement un dessinateur humoristique travaillant avec d'autres scénaristes ou en faisant un humour moins grand public.

04/10/2018 (modifier)