Silencer

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

"Silencer", ce mot ne désigne pas les personnes silencieuses, mais plutôt celles réduisant leurs cibles au silence.


Seinen Shogakukan

Shizuka est une policière aussi intelligente que douée avec un revolver. Son prénom qui signifie “silence” en japonais et son habilité à manier son silencieux lui ont valu le surnom de “Silencer”. Après un stage de deux ans dans la police américaine, elle revient au Japon. Mais elle y est mise au placard à cause de sa personnalité trop forte et internationale. Elle est ainsi transférée au Bureau annexe de la sécurité aux personnes, un département sans intérêt qui s’occupe des chats perdus et des personnes âgées. Elle y a pour partenaire un flic ripou et sexiste du nom d’Iba. Le seul intérêt de ce dernier est le nombre de contacts qu’il a dans la pègre. Malgré une position humiliante, elle fait son devoir. Au cours d’une enquête banale, Shizuka et Iba sont témoins d’un meurtre. Ils ne le savent pas encore, mais ils vont au-devant d’une terrible menace !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Avril 2018
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Silencer
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

22/09/2018 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Nous suivons le parcours d'une policière qui est plutôt violente dans ses méthodes pour non pas arrêter mais flinguer les malfrats. Elle est de retour au Japon après un stage aux Etats-Unis. Elle sera très vite recalée dans un bureau avec comme collègue un flic ripoux et pervers. Cependant, son meilleur ami demeure toujours son pistolet silencieux. Elle dort même avec. J'ai bien aimé le trait graphique plutôt détaillé et dynamique. Les personnages bien que caricaturaux offre une facette assez intéressante car on est au niveau adulte et non lycéen (une fois n'est pas coutume). Des sujets sérieux qui sont également traités comme la traite des femmes, l'état voyou de Corée du Nord ou encore les sociétés-écrans... Le scénariste de "Ken le Survivant" ne se débrouille pas trop mal pour nous livrer un thriller explosif. Bref, un cocktail qui se révèle au final plutôt efficace.

22/09/2018 (modifier)