La Lente Marche de l'araignée

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Joshua Zodd est un immortel en quête de réponses sur sa propre existence. Il aide ceux qui en ont besoin, dont un ancien nazi. Or des forces occultes le traquent afin de lui voler son secret.


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Europe centrale et orientale Immortels

Mars 1943. Les forces allemandes bouclent le ghetto juif de Cracovie afin d’envoyer des milliers de juif dans les camps de travaux forcés et à la mort. Les soldats séparent les hommes et les femmes, tandis qu’une femme est parvenue à s’échapper. Elle court dans un cimetière alors que des soldats sont à ses trousses. Elle n’est pas seule dans sa fuite : un officier SS est avec elle. Il lui demande de continuer seule, tandis qu’il va stopper les soldats. Cet homme est l’officier Volga, amoureux de le juive Talka qu’il vient de sauver. Il met en joue les soldats afin de gagner du temps. Malheureusement, il est blessé par un tir venu de derrière et tombe au sol. Soudain, un homme étrange surgit de nulle part et prend sa défense. Une vague mortelle de muscles neutralise les soldats malgré les balles qui le traversent. Une fois le travail achevé, il demande à l’officier SS blessé de le suivre. Il vit dans une cache sous le cimetière et repose dans un cercueil rempli d’ossements qui lui donnent de la force. Son nom est Joseph Zodd…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Mars 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Lente Marche de l'araignée
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/09/2018 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je n'irais pas à dire que c'est une mauvaise bd mais l'entrain n'y est pas, ni le compte à mon avis. Cela demeure assez obscure comme récit. On a du mal à comprendre les enjeux après un début difficile et chaotique. Il va falloir s'accrocher entre une certaine forme d'ésotérisme et la réalité historique. Quand on n'éprouve pas du plaisir à la lecture mais une lente agonie, c'est plutôt mauvais signe. A la complexité du récit, il faudra ajouter un graphisme anguleux qui nous permet de confondre les personnages ce qui n'est vraiment pas très pratique. C'était déjà difficile comme cela avec le scénario.

14/09/2018 (MAJ le 18/09/2018) (modifier)