Gaspard et la malédiction du Prince-Fantôme

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Grande amatrice d’Egypte ancienne, Isabelle Dethan profite de la carte blanche du Louvre-Delcourt jeunesse pour nous entraîner dans un conte fantastique contemporain inspiré par l’étrange statue d’un fils de Pharaon…


Egypte Ancienne Fantômes La BD au féminin Le Musée du Louvre

Gaspard a 11 ans. Son oncle travaille au musée du Louvre. Il lui arrive de l’y rejoindre après l’école. Pour préparer un exposé sur les hiéroglyphes, y’a pas mieux ! Ce soir-là, Gaspard croise une jeune fille dans le département des antiquités égyptiennes. Il semble le seul à la voir et décide de l’aider dans sa quête, sans se douter que celle-ci va l’entraîner bien au-delà de l’enceinte du musée…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Novembre 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Gaspard et la malédiction du Prince-Fantôme
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

28/11/2017 | pol
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Un récit fantastique pour la jeunesse ayant pour cadre le Louvre et la mythologie égyptienne. Un garçon, neveu d'un gardien du musée et donc s'y rendant régulièrement, y découvre un jour l'existence d'une fille fantôme venue de l'Egypte Antique. Cette rencontre incroyable va l'entraîner dans une aventure où il va devenir ami avec la fantôme, discuter avec les avatars de dieux égyptiens, rencontrer des chimères et affronter le spectre d'un dangereux prince-sorcier d'Egypte. Ça ressemble au pitch d'un film Hollywoodien d'un film pour la jeunesse avec de l'action qui partirait dans tous les sens, mais en fait, c'est un récit bien structuré et très plaisant à lire. Il est bourré d'intelligence, avec une belle mise en scène du musée du Louvre, de l'Antiquité Égyptienne et de sa mythologie. Les avatars de Bastet et de Thot y parlent de manière moderne, dans des échanges pleins d'humour. La fille fantôme est crédible et assez charmante. Le cadre du musée et les réactions du héros sont réalistes tout en restant légers dans leur ton. Et le méchant spectre sorcier est une menace assez réussie sans que l'intrigue insiste trop lourdement sur lui. Quant au dessin, directement peint à l'aquarelle, il est très agréable. Bref, ce fut pour moi une bien sympathique lecture, certes plutôt destinée à de jeunes lecteurs, mais très bien menée, attrayante et pleine d'intelligence.

25/09/2018 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Toujours mordue par sa passion de l’Egypte, Isabelle Dethan signe ici avec le Louvre un nouvel album pour la jeunesse. Gaspard dont l’oncle travaille comme gardien au musée du Louvre, est passionné par les antiquités égyptiennes. Il passe une grande partie de son temps libre à déambuler dans les galeries qui leur sont consacrées, quand un jour il aperçoit une jeune fille qui essaye de sortir un coffre « à travers » une vitrine. Problème, il semble être le seul à la voir… Un peu tourneboulé par cette « rencontre » il va tenter de retrouver celle qu’il a ainsi croisée pour essayer de comprendre de quoi il en retourne. C’est ainsi que débute cette aventure au sein du musée du Louvre. Petit à petit l’intrigue s’épaissit avec l’arrivée de quelques divinités égyptiennes qui vont venir leur prêter main forte. Car notre jeune fantôme doit retrouver différents objets pour parvenir au « paradis » égyptien. Mais elle a malheureusement oublié de refermer une « porte » entre notre monde et l’au-delà, et une entité maléfique en a profité pour s’immiscer dans notre monde… Si l’intrigue pourra sembler assez basique pour un adulte, le tout est plutôt bien équilibré pour un lectorat jeunesse. On ne tombe pas dans l’album « pédagogique illustré » ou engoncé dans le livre de commande, mais bel et bien dans une aventure centrée autour d’un sujet qui passionne les enfants : l’Egypte ancienne et sa mythologie. Le tout est rondement mené jusqu’au « happy end » attendu, mais de façon intelligente. Surtout que le dessin d’Isabelle Dethan en couleur directe, sans réel encrage, très doux et chatoyant colle parfaitement au récit. Une belle aventure sur une thématique intéressante que devraient apprécier nos têtes blondes. (un 3.5/5 tirant vers le 4)

08/12/2017 (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Cette BD est clairement orientée jeunesse. On suit les aventures du jeune Gaspard dans les couloirs du musée du Louvres. Passionné de mythologie égyptienne il va entrer en contact avec une petite fille que seul lui peut voir. Elle est en réalité un fantôme, coincée depuis 2000 ans, à la recherche de ses affaires. Notre jeune héros va tout faire pour l’aider à les retrouver et lui permettre de rentrer chez elle, même si cette mission pourra s’avérer dangereuse. Les jeunes ados pourront assez facilement s’identifier à Gaspard et devrait arriver assez facilement à plonger dans cette histoire. Il apprendront au passage quelques détails sur la mythologie égyptienne et peut être retiendront ils le nom de tel ou tel dieu. Mais à part ça, c’est assez léger niveau intrigue. On a du mal à s’enthousiasmer lorsque notre jeune héros se voit révéler les clés du mystère par des dieux réincarnés en animaux. Les quelques tentatives pour faire de l’humour tombent un peu un plat (comme par exemple lorsque l’un des dieux prend la forme d’un pigeon et que les autres se moquent gentiment de lui). Dans la même lignée on n’est absolument pas inquiet lorsque notre héros en culotte courte doit affronter la terrible ombre qui hante les couloirs du musée. L’issue ne fait aucun doute, c’est une chose, mais en plus le combat n’est pas palpitant et gagné bien facilement par Gaspard. Ça manque clairement d’un souffle épique pour rendre l’ensemble plus prenant. Au final c’est donc assez léger. Le cadre est sympa, surtout si il permet aux jeunes lecteurs d’apprendre quelque chose. Mais globalement cette histoire est un peu trop quelconque pour remporter l’adhésion, celle d’un adulte en tout cas.

28/11/2017 (modifier)