Vers l'Ouest

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Des décennies après avoir rapporté en Chine les textes sacrés du bouddhisme, Xuan Zang, le moine sacré, découvre que le but des dieux n'était pas d'apporter la paix sur la Chine mais au contraire de récupérer les rouleaux sacrés pour contrôler le monde ! Cette série est une suite imaginée au récit traditionnel chinois 'La Pérégrination vers l'Ouest'.


Manhua

Xuan Zang, le moine sacré, peut enfin se reposer : son voyage en Inde est terminé et sa mission de rapporter en Chine les textes sacrés du bouddhisme est un succès. Mais des décennies plus tard, il découvre que le but des dieux n'était pas d'apporter la paix sur la Chine mais au contraire de récupérer les rouleaux sacrés pour contrôler le monde ! Le moine décide donc de reformer une équipe pour lutter contre les divinités du ciel, et de se mettre à nouveau en route vers l'Ouest !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Septembre 2017
Statut histoire Série en cours (30 tomes parus en Chine, série en cours) 7 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Vers l'Ouest
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/11/2017 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Cette aventure a été pensée comme une suite possible à ‘la Pérégrination vers l’Ouest’, un roman traditionnel chinois datant du XVIème siècle et qui contait les aventures fantastiques d’un moine au VIIème. Un roman tellement classique en Chine que son histoire, ses personnages et son folklore sont connus de tous… mais pas de moi. Cette inculture de ma part sera un gros frein en début de récit, le temps que je parvienne un peu mieux à cerner les personnages et les enjeux. Et, soyons clairs, avec la présentation de ces nombreux dieux, démons, chevaliers fantastiques et autres, le premier tiers du premier tome s’est avéré assez indigeste à avaler. Heureusement, cet aspect était en partie gommé par la qualité du dessin de Zheng Jianhe, un trait fin, soigné et dynamique, rehaussé d’une belle colorisation. C’est vraiment beau à voir et la richesse du trait permet de donner vie à ce monde peuplé de dieux et de démons. A la fin du premier tome, je n’étais pas spécialement convaincu. L’assez brouillonne mise en place du récit et mon manque de culture quant à l’histoire originale m’ont clairement empêché de pleinement profiter de cette aventure. De plus, le narratif est assez démonstratif dans sa présentation des différents personnages, ce que, à titre personnel, je trouve lourdingue. Heureusement, le deuxième tome, plus linéaire, m’a tellement plu que j’ai maintenant envie de connaître la suite de cette aventure qui, il faut bien l’avouer, est quand même plutôt bien menée… mais aussi d’en savoir un peu plus sur l’histoire originale. Au final, si le folklore chinois vous intéresse et si vous aimez les récits de quête initiatique classique (dans le cas présent, un jeune démon-loup est amené à grandir tant en maturité qu’en pouvoir au fil de l’histoire), je vous conseille cette série sans hésitation. Sinon ? Et bien, passez à autre chose car ici la culture traditionnelle chinoise est trop importante pour être occultée par l’aventure. A noter enfin que bien qu’il s’agisse d’un manhua, cette série se lit dans le même sens de lecture qu’un manga (soit de droite à gauche). A titre personnel, je le regrette un peu (je demeure plus à l’aise avec un sens de lecture identique au sens occidental) mais cela ne constituera certainement pas un frein pour les amateurs de mangas. A découvrir (et jetez y un œil ne fusse que pour le dessin) et achat conseillé... sous certaines conditions.

09/11/2017 (modifier)