Siècle de sang

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Europe, fin du XIème siècle. L'Église et la superstition maintiennent le peuple dans la terreur de l'An Mil et de l'Apocalypse. Certains profitent de la confusion de cette époque de folie pour dissimuler leurs forfaits... Mais Wolfart de Mayence, marchand dont l'honnêteté est aussi douteuse que son âme est noble, est là pour faire éclater la vérité.


987 - 1299 : Moyen-Âge et Capétiens

Wolfart de Mayence sillonne les routes de France accompagné de son fidèle homme de main Ebroïn, et gagne sa vie en vendant de fausses reliques aux prêtres et seigneurs qu'il croise. Un accident de charrette le contraint à demander de l'aide à l'abbaye de Sainte-Calixte, où il apprend l'assassinat d'un curé local par un ermite fanatique. Flairant une affaire louche, Wolfart mène sa petite enquête sans en avoir l'air, et comprend que l'ermite assassin n'a été qu'un instrument manipulé par quelqu'un d'autre...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 1994
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Siècle de sang
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

25/11/2002 | Cassidy
Modifier


Par Ems
Note: 2/5

L'avantage avec ce premier tome de cette série abandonnée, c'est qu'il se suffit à lui-même. En effet, le récit est complet : il y a bien un début et une fin comme un one shot. Le récit est classique pour cette époque moyenâgeuse : un seigneur aigri qui passe outre ses droits, une histoire d'adultère, un meurtre déguisé, etc.... Le personnage principal, un vendeur de fausses reliques, va mener l'enquête, sans surprises ceci dit. C'est juste plaisant mais sans saveur. Le dessin a des qualités. Certes le trait est parfois disproportionné mais les couleurs directes sont du plus bel effet. Note finale : 2,5/5 Cette BD peut être lue malgré l'abandon de la série.

04/10/2009 (modifier)
Par Cassidy
Note: 2/5

Le défaut de cette série morte-née (puisqu'arrêtée au bout d'un tome) est, à mon avis, que le scénariste tarde trop à dévoiler dans quelle direction il compte emmener sa BD. Au début, on croit à de l'aventure historique, puis le côté "gothique/mystérieux" amène à se demander s'il ne va pas plutôt se diriger doucement du côté du fantastique, et c'est finalement un peu tard qu'on s'aperçoit qu'il veut en réalité faire du polar médiéval façon "Les Enquêtes de Frère Cadfael" (d'Ellis Peters). Du coup, la résolution de l'énigme est un peu rapide... Je suis persuadé que si la série avait continué, ça aurait pu donner quelque chose de pas mal, vu que le défaut que je viens de citer aurait forcément disparu dès le tome 2 (les personnages, le décor, l'ambiance et le genre n'étant plus à planter). Mais là, on reste sur sa faim. Dommage...

25/11/2002 (modifier)