Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Oualou en Algérie

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Une enquête pleine d‘humour et de clins d’oeil, qui mêle avec talent stéréotypes et différences culturelles, à l’instar de L’Enquête Corse de René Pétillon.


La Boite à Bulles Maghreb

Nadir Oualou, détective privé en banlieue parisienne, est français, « comme Zidane ». Très France black blanc beur, il donnerait tout pour éviter de devoir retourner au bled... jusqu’à ce qu’une cliente se présente avec une demande qu’il ne peut refuser : Nicole Benamou, ex-épouse de Said Benamou, un ancien membre du Front Islamique du Salut qui sévissait lors des guerres civiles de 1990, cherche à retrouver sa fille dont on l’a séparée il y a plusieurs années. Et pour cela, elle est prête à payer cher... Mais pour ce faire, Oualou devra retourner au pays, et affronter ses peurs... et sa famille ! Commence alors une enquête en « territoire hostile » : Oualou a pour tout indice une adresse et beaucoup d’incertitudes. D’autant qu’il lui faudra reconstituer le parcours de Saïd, durant la «guerre civile» et ses excès de tout bord. Et affronter les sinistres frères Batata, version algérienne des frères Dalton. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Août 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Oualou en Algérie
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

06/09/2017 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

« Oualou en Algérie » est une enquête pleine d’humour, malgré un background historique assez sérieux (guerre civile en Algérie, islamisme). Nadir Oualou rentre « chez lui » contre son gré, à la recherche d’une fillette disparue. Les situations cocasses abondent, à commencer par des retrouvailles un peu forcées avec sa famille. L’intrigue est prenante et bien narrée, j’aime la façon dont les personnages successifs introduisent des éléments nouveaux à l’enquête. La fin est un peu surprenante, mais satisfaisante. Le dessin tout en rondeur renforce le coté humoristique de l’album. Bref, pas l’album de l’année, mais une aventure sympathique et rigolote, qui nous fait découvrir l’Algérie et son histoire récente troublée.

06/09/2017 (modifier)