Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Michel Ange

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Après Vinci, Didier Convard nous surprend une nouvelle fois avec ce thriller historique formant une évocation saisissante de la Renaissance italienne, période de bouillonnement artistique, politique et religieux.


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Adaptations de romans en BD École européenne supérieure de l'image Italie

Milan, 1508. Un matin d'avril, la tête d'un architecte récemment installé en ville est retrouvée dans le baptistère de Saint-Ambroise. Chargé d'enquêter sur cette affaire, le prévôt Vittore, pourtant connu dans toute l'Italie pour sa brillante intelligence, est bien en peine d'en démêler les fils. Rien dans ce meurtre n'est ordinaire Ni l'attitude de l'évêque de Milan, qui semble redouter le pire des cataclysmes, ni l'arrivée subite du célèbre Michelangelo, qui a dû pour cela abandonner la fresque qu'il est en train de peindre à Rome, dans la chapelle de Sixte. Mais le plus troublant demeure ce plat d'argent où reposait la tête tranchée, et sur lequel sont grossièrement gravés ces trois mots : VENIT IUSTITIAE SOL – Le Soleil de Justice a brillé.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 31 Mai 2017
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Michel Ange

18/08/2017 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est un thriller dans un genre rappelant pas seulement Da Vinci Code mais également et surtout Le Nom de la rose dans le genre thriller ésotérique sur fond de société religieuse secrète défendant corps et âme un secret. Je regrette que l'intrigue soit si alambiquée. Ma petite déception vient surtout du fait que le peintre Michel Ange est peu présent et sert surtout de prétexte à ce récit. Pour le reste, on est plongé au coeur de la Renaissance italienne. Le dessin très épuré ne sera point somptueux mais il reste tout à fait correct et surtout lisible.

18/08/2017 (modifier)