Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Ping-pong

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Réflexions sur l'art.


Auteurs Canadiens La BD au féminin

Ping-pong, « ça parle euh… des arts? C’est comme une espèce d’essai, y a vraiment vraiment beaucoup de texte ». C’est aussi un projet que Zviane a d’abord publié en ligne avant d’en faire un fanzine autoédité dont les 500 exemplaires se sont écoulés vraiment vraiment vite. Ce que vous tenez entre vos mains fébriles, c’est la version augmentée et, surtout, commentée de Ping-pong. Ça veut dire que c’est plus qu’un livre. C’est un espace commun de réflexion où tout le monde se renvoie la balle. Mais vraiment tout le monde, là : Jean-Paul Eid, Francis Desharnais, Pascal Girard, Brigitte Findakly, Pierre Bouchard, Guillaume Pelletier, Luc Bossé, Antonin Buisson, Cathon, Saturnome, Yves Pelletier, Julie Delporte, Alexandre Fontaine Rousseau, Richard Suicide, Lewis Trondheim, Maître Niko, Boulet, Réal Godbout et Jimmy Beaulieu. Même si tu as acheté le Ping-pong original, ça vaut la peine de te procurer cette version-ci. Sérieusement, dude. Tu devrais lire Ping-pong. Texte: L'éditeur

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Mai 2015
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Ping-pong
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/08/2017 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un album assez particulier. En effet, l'auteure avait déjà publié cet album comme un fanzine et lorsqu'il a été repris par l'éditeur, le format devenait plus grand et du coup il avait des marges assez grandes. L'auteure a donc rempli plusieurs fois ses espaces avec des commentaires et de plus elle avait montré son travail à d'autres dessinateurs qui ont dessiné des pages de réflexions sur son travail et qui ont été regroupés dans une seconde partie. On retrouve d'ailleurs des auteurs européens (Boulet et Trondheim). Cet album est une suite de réflexions sur l'art, surtout la musique et le dessin vu que le piano a une place importante dans sa vie. Il y a des trucs intéressants comme lorsque l'auteure fait des liens entre la musique et la BD qui sont deux arts dont il ne me viendrait pas à l'idée de chercher à voir des similitudes. Toutefois, il manque quelque chose pour rendre le tout passionnant à lire et je dois avouer que vers la fin j'étais bien content d'avoir fini ! Les commentaires des autres auteurs sont aussi intéressants et j'ai un faible pour celui de Trondheim.

14/08/2017 (modifier)