Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Quand le cirque est venu

Note: 3.75/5
(3.75/5 pour 4 avis)

Avec ce conte délirant et haut en couleur, Wilfrid Lupano et Stéphane Fert invitent les plus jeunes lecteurs (et leurs parents) à s’interroger sur la liberté d’expression, la censure et l’autorité.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Cirque & Saltimbanques Les prix lecteurs BDTheque 2017

Le général George Poutche, ce qu’il aime, c’est L’ORDRE ! L’ordre ET les médailles !!! Alors quand, un beau jour, un cirque débarque en ville, avec ses saltimbanques, ses zozos de chapiteau, tous différents, tous bizarres, ça ne lui plaît pas du tout ! Le général est bien décidé à les avoir à l’oeil ! Et bientôt, c’est le défilé des arrestations. Le spectacle tourne vinaigre… Jusqu’à l’arrivée d’un clown muni d’une tarte à la crème…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Mai 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Quand le cirque est venu
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

28/05/2017 | pol
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

C'est le premier album de cette collection que je lis et la première chose qui m'a frappé c'est les dimensions de l'album. On dirait plus un album d'illustrations qu'un livre de bande dessinée. Comme souvent avec Wilfrid Lupano, je trouve que le scénario possède de bonnes idées (j'adore le dénouement !), mais cela ne dépasse pas le stade du sympa sans plus et hormis la scène que j'ai mentionnés je ne pense pas que beaucoup de choses m'ont marqué dans cette BD. Le public-cible est clairement les enfants. L'histoire parle de sujet sérieux comme l'intolérance et la dictature de manière simpliste pour que les enfants comprennent. Pour un adulte comme moi, c'est un peu dur de trouver cela passionnant, mais c'est bien fait et je pense que j'aurais bien aimé lire cet album lorsque j'étais petit. Le dessin est vraiment très beau. Le prix me semble un peu cher pour le nombre de pages. Je pense que c'est mieux d'emprunter à la bibliothèque.

08/12/2017 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur PAco

Wilfrid Lupano a décidément le talent de me surprendre et toujours de la meilleure des manières ! Avec « Quand le cirque est venu », Lupano propose aux enfants un album drôle et intelligent (mais que les adultes prendront grand plaisir à lire aussi !), servi par un graphisme atypique. En effet, la pâte de Stéphane Fert que je découvre avec ce titre, rappelle l’illustration jeunesse qu’on retrouve plus facilement dans les albums pour enfant ; passé la surprise des premières pages, son style est un régal et fait des merveilles avec le sujet abordé ici. Car derrière l’humour et la farce des situations imposées par cette confrontation d’un cirque et d’un dictateur, nos auteurs distillent tranquillement mais surement des messages sur la tolérance, la différence, la démocratie et la force de la création artistique. A faire lire et à lire de toute urgence !

17/11/2017 (modifier)

Superbe livre pour les enfants ET leurs parents ! Très drôle, intelligent et beau. Certes, le bouquin est court ( 24 grandes pages ) mais il faut le concevoir comme un livre à lire et à relire avant de s'endormir...

30/05/2017 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

L'excellent Wilfrid Lupano signe un conte à destination du jeune public sur le thème de la liberté, la censure et l'autorité. Ses ingrédients pour cela sont : d'un coté un général ultra autoritaire, dictateur sur les bords, qui règne manu militari sur une petite ville et de l'autre un cirque joyeux et coloré. Lorsque le second s'installe sous les fenêtres du premier et vient proposer tout un tas de numéros de saltimbanques, les nerfs de notre petit général seront mis à rude épreuve. Evidemment le général est le vilain méchant qui empêche les autres de s'amuser et chacun des numéros sera un prétexte à illustrer l'intolérance. C'est métaphorique et en fin de compte assez léger, puisque très orienté jeunesse. Le dessin est tout à fait raccord avec le propos. Le tout est bien mis en valeur par un très bel objet, le livre étant plus grand que les BD classiques. Au final je ne sais pas si les enfants retiendront autre chose que "le général il est pas gentil". Et 15 euros pour 24 pages soit même pas 10 minutes de lecture pour un album sympathique mais pas mémorable, c'est un peu cher à mon goût.

28/05/2017 (modifier)