Jason et la Toison d'or

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

L'histoire de Jason, parti chercher la Toison d'or avec les Argonautes, et récupérer le trône de Iolcos.


Au temps de la Grèce Antique La BD au féminin Mythologie

Jason est l'héritier du trône de Iolcos, mais son père Aeson et sa mère Alcimède ont été exilés par son oncle Pélias qui a aussi fait assassiner ses neveux afin d'éviter tout rival pour le trône qu'il usurpe... par chance, Jason a été soustrait à ce massacre et confié au centaure Chiron dont il reçoit les enseignements. Adulte, il découvre ses origines et décide d'accomplir son destin en revendiquant le trône d'Iolcos, mais la fourberie de Pélias piège Jason en lui réclamant un exploit... Jason promet de ramener la Toison d'or, réputée inaccessible, pour cela il faut aller en Colchide, là où aucun Grec n'est jamais allé auparavant.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Novembre 2016
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Jason et la Toison d'or
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

01/02/2017 | Agecanonix
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai toujours bien aimé les aventures de Jason en étant petit garçon et découvrant cela sous forme de film ou de téléfilm. J'avoue que je ne me rappelais plus les moindres détails de cette aventure. Cette bd est là pour me raviver à ses bons souvenirs. La scène de bataille avec les squelettes est devenue quand même d'anthologie. Au niveau du dessin, il est pour moi d'une belle qualité avec un souci constant du détail. Cela donne vraiment envie de lire la bd d'autant que le rythme est bien présent. Après, c'est une longue aventure qui s'étale sur plusieurs tomes ce qui est un peu inhabituel pour la collection de la sagesse des mythes initié par Luc Ferry. Le dossier historique situé à la fin est vraiment instructif. C'est une bd idéale pour les amoureux de la mythologie grecque.

07/10/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

"Jason et la Toison d'or" est le 4ème volume de cette collection la Sagesse des Mythes, dirigée par l'ancien ministre de l'Education, Luc Ferry, et le premier d'un triptyque qui s'attaque à l'un des plus grands héros de la Mythologie grecque : Jason. J'ai très tôt été fasciné par cette légende, surtout après avoir vu le fabuleux film britannique "Jason et les Argonautes" qui illustrait de façon féerique ces aventures merveilleuses, autant dire qu'en lisant cette Bd, je me régalais d'avance, et mon attente n'est pas déçue, je suis vraiment conquis rien que par ce premier tome. Comme pour les autres albums de la collection, aucune liberté n'est prise avec la légende, les auteurs remontent loin dans l'histoire mythologique avec l'épisode d'Athamas et d'Ino, que j'avais complètement oublié et que j'ai révisé en lisant mon dictionnaire de la Mythologie, l'intrigue suit donc les récits connus, la narration est linéaire de façon à être bien comprise par les lecteurs peu connaisseurs de la Mythologie grecque. Ce prologue est un peu long, mais nécessaire pour bien comprendre cette histoire de Jason qui est assez fournie de par les nombreux périls que les Argonautes rencontreront durant cette expédition, il était difficile de la condenser, aussi la scénariste Clotilde Bruneau va à l'essentiel tout en offrant un ensemble cohérent en 3 albums. Ce premier tome conte la genèse de Jason, son enfance, son éducation avec Chiron puis sa confrontation avec Pélias lorsqu'il revient à Iolcos avec une seule sandale (l'oracle avait averti Pélias qu'il devrait se méfier d'un étranger à sa cour avec une seule sandale). Puis c'est le rassemblement des grands héros grecs, les futurs Argonautes, et la construction du bateau l'Argo. Comme la partie textuelle, la partie graphique ne verse pas dans l'intrigue fantaisiste, le dessin est une belle réussite et correspond bien à ce style de Bd, j'aime ce genre de graphisme pour illustrer de tels sujets, les décors sont fidèlement reconstitués, les visages des héros grecs sont parfaitement typés de façon à ce que le lecteur puisse les identifier facilement. Je ne vais pas anticiper les tomes suivants, mais d'après ce que je sais, l'expédition des Argonautes comprend plusieurs listes de participants ayant répondu à l'appel de Jason, elles reflètent le désir des cités grecques de rehausser les mérites de leurs propres héros. On y trouve donc selon ces variantes, le musicien Orphée, Zélès et Calaïs (les fils ailés de Borée) qui poursuivront les Harpyes, Pélée le père d'Achille, Télamon, Méléagre, Atalante (la seule femme de l'expédition) célèbre pour ses dons de chasseresse et de guerrière, les jumeaux Castor et Pollux, Lyncée (qui avait une vue supranormale), Augias, Thésée et Héraklès... sans oublier Argos qui a construit le navire Argo. Il faut savoir que le récit le plus complet de cette légende a été rapporté par Apollonius de Rhodes. Les tomes 2 et 3 continuent sur la même lancée en conservant une belle osmose entre narration et partie graphique, tous les obstacles rencontrés lors du voyage des Argonautes vers la Colchide sont montrés, sauf que je suis un peu déçu sur certains détails : autant le début dans le tome 1 était traité en prenant son temps, autant certains épisodes du voyage sont un peu expédiés, je pense notamment aux Roches Cyanées, ces redoutables et gigantesques murailles rocheuses qui se resserrent en écrasant les bateaux puis qui s'écartent, je trouve que ce n'est pas assez bien valorisé ; c'était un formidable épisode qui aurait pu être mieux montré. Autre déception : le dragon gardien de la Toison d'or n'est autre que l'Hydre de Lerne, Jason dut livrer un combat farouche en lui coupant ses têtes qui repoussaient sans cesse, et là, ce n'est qu'un simple dragon dont Jason coupe l'unique tête alors qu'il est endormi, j'ai trouvé ça très mesquin alors que ça pouvait donner de belles images. De même que le combat de Jason contre les soldats sortis de terre issus des dents de l'Hydre est moyennement exploité (dans le film, c'était des squelettes armés qui surgissaient de terre). Malgré ces relatives déceptions, l'ensemble reste très plaisant et ma note inchangée, c'est une belle histoire qui a été abordée de façon complète et assez fidèle aux récits de la Mythologie grecque, c'est donc encore une réussite dans cette collection Sagesse des Mythes (avec dossiers historiques à la fin de chaque album).

01/02/2017 (MAJ le 21/07/2019) (modifier)