Bonbon piment

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Trois histoires courtes qui parlent d'amours tragiques et de beautés exotiques.


Brésil Echo des Savanes Ile de la Réunion Indochine Love Stories

Dans "Bonbon-piment", un militaire rentre à Paris après 12 mois de service à La Réunion, où il est tombé amoureux d'une ravissante autochtone avec qui il passait son temps libre à la plage, à se gaver des "bonbons-piments" qu'elle lui préparait. Il lui avait promis de l'emmener avec lui à Paris, il ne l'a évidemment pas fait... et à peine rentré chez lui, il tombe malade, comme puni par une malédiction... "Le Jeu des animaux" se déroule au Brésil. Pour suivre Pierre, le jeune étudiant en médecine français dont elle était amoureuse, la jolie Séverina a renoncé à servir Yemanja, la déesse des crabes. Pour apaiser sa colère, Séverina doit multiplier les offrandes. Pierre, de peur qu'elle ne dépérisse, va tout faire pour l'aider à rembourser sa dette à Yemanja... Enfin, "Maï Pen Raï" nous emmène en Thaïlande. George Vanier est venu y conclure une "affaire" un peu spéciale, à laquelle il va renoncer pour les beaux yeux d'une jeune étudiante rencontrée dans des circonstances peu banales...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1991
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Bonbon piment
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

12/11/2002 | Cassidy
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Bon, c'est pas mal en effet ces petites histoires... Si on passe outre le fait qu'elles ont toutes comme thème principal des petits blancs qui ont des aventures avec des jeunes femmes à l'autre bout du monde, et que ces histoires finissent mal... On n'est quand même pas loin du fantasme de l'aventure exotique sans lendemain, ou de la bluette romantique un peu trop naïve... La plus sympathique de ces histoires est tout de même "Maï Pen Raï", que j'ai trouvée assez bien foutue, malgré cette atmosphère un poil naïve. Le trait de JC Denis, assez particulier et marqué "ligne claire", n'est pas désagréable et sert de façon assez efficace ses récits, plutôt basiques. Je regrette toutefois le manque d'expression de certains de ses personnages, masculins en particulier. Bref, sympa, mais sans plus.

21/08/2011 (modifier)
Par Cassidy
Note: 3/5

Ayant beaucoup aimé la dernière BD en date de J.-C. Denis, Quelques Mois à l'Amélie, j'ai voulu lire d'autres titres du même auteur. Bien qu'il soit loin d'être aussi bon, cet album (qui date de 1991) ne pas réellement déçu puisque je me doutais bien qu'il était peu probable que Denis n'ait signé que des oeuvres du niveau de Quelques Mois à l'Amélie. Le problème des histoires courtes, c'est que c'est rarement aussi intéressant qu'une histoire s'étendant sur tout un album ou toute une série. Ces trois-ci sont plutôt pas mal et, pour peu que l'on ne se choque pas de leur côté "fantasmes pour homme blanc rêvant de p'tites femmes exotiques et dociles", on passe un moment agréable.

12/11/2002 (modifier)