Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Terminus 1

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

Piqué par un essaim d’insectes télépathes lors d’un séjour sur une planète lointaine, Julius lit dans les pensées et se sert de ses dons pour de minables arnaques.


Adaptations de romans en BD Les Univers de Stefan Wul Romans de science-fiction adaptés en BD Serge Le Tendre Space Opera

Piqué par un essaim d’insectes télépathes lors d’un séjour sur une planète lointaine, Julius lit dans les pensées et se sert de ses dons pour de minables arnaques. Un soir, poursuivi par les perdants rancuniers d’une partie de cartes ayant mal tourné, il se réfugie par hasard chez une ancienne connaissance, Marje. Autrefois meneuse d’hommes et flamboyante aventurière au passé sulfureux, elle lui propose une mission dangereuse mais lucrative : une chasse au trésor dans le cimetière d’astronefs de la planète Walden… (texte : Ankama)

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Mai 2016
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Terminus 1
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

19/05/2016 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Cela me semblait tellement évident, la présence de Jean-Michel Ponzio dans cette collection... Il aura donc fallu l'apport de Serge Le Tendre pour que cela se fasse. Le récit est donc solide, empreint d'aventure et de mystère, avec des personnages plutôt forts, comme le héros au parcours malin. Dans le tome 2 le récit se développe et se referme sur lui-même, pour arriver à une conclusion assez poétique, un style où Wul a déjà fait ses preuves. Bravo donc à Serge Le Tendre d'avoir respecté cette ligne. Côté dessin c'est donc Ponzio qui officie, avec toujours cette habitude de s'inspirer de photos de personnes réelles pour construire ses personnages. Si cela marche bien dans certaines scènes, dans d'autres elles ont toujours cet air un peu figé qui peut gêner à la lecture si on feuillette l'album au hasard. Pour le reste, ses appétences à la mise en scène et aux cadrages dynamiques fonctionnent à plein. J'ai bien aimé le clin d'oeil discret à Retour vers le futur. Je suis curieux de lire la suite et fin, comme souvent avec ces adaptations de Wul.

19/05/2016 (MAJ le 07/11/2016) (modifier)
Par Dgege
Note: 1/5

Après avoir lu quelques critiques je m'attendais à une histoire sympa de la part de Le Tendre avec de beaux dessins de Ponzio. Quelle déception ! L'histoire invraisemblable à l'eau de rose et des dialogues cul cul la praline servis par des personnages inexpressifs sortis tout droit des romans photo "Nous Deux" ressemblent à une série B mal jouée par de mauvais acteurs ! Ça ne me donne pas du tout envie de voir la suite ... Ce sera donc sans moi. Bref, à déconseiller fortement.

17/07/2016 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Décidément, Stefan Wul a écrit davantage de nouvelles de science-fiction que je ne l'imaginais. Je ne connaissais pas du tout celle-ci. A la lecture du premier tome, l'histoire a un petit côté "la Planète au Trésor" avec un cadre de space-opera où une ancienne pirate désormais boiteuse embauche un petit jeune pour se rendre à sa place sur une autre planète pour y trouver un trésor sous la forme d'une grande réserve de Palladium. Là où on s'éloigne d'un scénario à la Stevenson, c'est que le héros est doté d'un pouvoir un peu aléatoire de télépathie. Et quand il rencontre sur le navire qui le mène à sa destination une jeune femme dont les pensées sont particulièrement pures, il est fasciné et décide de tout faire pour lui venir en aide en attendant de pouvoir remplir sa mission. C'est un récit de science-fiction un peu facile, avec beaucoup d'éléments convenus et déjà vus, mais il est divertissant et agréable. Le graphisme de Jean-Michel Ponzio y est un peu spécial. Sauf erreur, il est très largement basé sur des photos retouchées. Ses planches ressemblent à des superpositions d'éléments graphiques, qui s'imbriquent de manière un peu inégale. Parfois ça rend bien, parfois pas. Les personnages sont visiblement réalisés sur la base de photos d'acteurs (des proches du dessinateur ?) dont les traits sont redessinés. Le résultat n'est pas mauvais et fonctionne souvent bien, mais certaines expressions et postures font très raides et quelques personnages secondaires sont ratés, avec de trop grosses têtes ou mains. Les décors, quant à eux, sont des mélanges de dessins et d'insertions de photos ou d'images à peine modifiées. L'utilisation de quelques DeLorean volantes comme véhicules m'a d'ailleurs amusé. Cependant, les personnages s'intègrent parfois plus ou moins bien à ce paysage. Car régulièrement ils donnent l'impression d'être posés dessus sans y appartenir, ne laissant pas d'ombre ou ne partageant pas les mêmes lumières. Malgré ces reproches, l'impression d'ensemble de la majorité des planches n'est pas mauvaise du tout et j'aime assez le travail sur les couleurs. Je reste cependant un peu dérangé par les quelques ratés de l'imbrication des éléments graphiques et l'impression d'artificialité du dessin qui m'empêche de m'imprégner totalement du récit. D'autant que le scénario n'est pas du plus originaux et follement prenant. C'est pourquoi je suis resté un peu en dehors de ma lecture même si je ne l'ai pas trouvé déplaisante.

13/07/2016 (modifier)