Célimène

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Entre l'école, les copines et les concours hippiques, Célimène vit sa vie d'adolescente et n'a absolument pas le temps de s'interroger sur ses origines et l'absence de ses parents. Jusqu'au jour où elle croise une jeune écuyère de son âge, une enfant de la balle qui porte la même bague qu'elle au doigt. Et cette bague est tout ce que Célimène connaît de son père...


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Cirque & Saltimbanques La BD au féminin Le cheval Secrets de famille...

Entre l'école, les copines et les concours hippiques, Célimène vit sa vie d'adolescente et n'a absolument pas le temps de s'interroger sur ses origines et l'absence de ses parents. Jusqu'au jour où elle croise une jeune écuyère de son âge, une enfant de la balle qui porte la même bague qu'elle au doigt. Et cette bague est tout ce que Célimène connaît de son père... Malgré les recommandations de ses grands-parents concernant les gens du cirque, Célimène doit savoir !

Scénariste
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Avril 2011
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Célimène
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

18/05/2016 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Célimène est une série jeunesse, à priori destinée aux jeunes adolescentes, qui mêle les thématiques du secret de famille, de l'équitation et du cirque dans un cocktail très fleur bleue. C'est l'histoire de Célimène, jeune fille d'une riche famille bourgeoise, entourée d'amies avec qui elle partage la passion des compétitions hippiques, qui découvre le jour de ses 16 ans le secret sur l'origine de sa naissance et le destin de ses parents disparus. Au dessin, un couple de dessinateurs italiens formés à l'école Disney. Cela se retrouve très vite dans le côté tout beau tout mignon des personnages et dans le fait que les filles ne se différencient que par leur coiffure tant leurs visages sont identiques et parfaits. De même, il sera bien difficile de donner un âge à beaucoup de protagonistes tant la grande majorité d'entre eux ont des allures d'éternels adolescents. Malgré ces reproches et l'aspect très formaté de ce style graphique, le dessin est soigné et pas désagréable. L'histoire pour sa part présente beaucoup de stéréotypes des récits à l'eau de rose. Un beau décor riche et propre, des amis tous gentils et souriants, une héroïne mignonne mais un peu tourmentée, et puis un jour se dévoile un secret de famille qui va la bouleverser et lui faire découvrir une nouvelle famille et un nouveau destin pour le meilleur et pour le pire. Romantisme, secret de polichinelle, découverte de la liberté, conflit familial et finalement tout est bien qui finit bien. Si le récit est un peu cucul la praline, il tient quand même la route et les personnages restent crédibles même si bien enjolivés et souvent clichés. Par contre, la narration est très bavarde, avec de longs dialogues qui plombent la lecture. On dirait que l'auteure avait envie d'écrire un petit roman pour adolescentes et qu'elle a utilisé finalement son scénario pour en faire une BD mais du coup la lecture est dense et pas toujours de manière très utile. On attend parfois de lire toute une longue page de dialogues avant d'en venir aux faits et au contenu véritablement intéressant de la discussion. Cela aurait mérité d'être rendu plus concis, plus fluide à la lecture. Au final, ce n'est pas une mauvaise bande dessinée mais elle s'adresse vraiment en priorité aux jeunes lectrices. Les autres s'y ennuieront plutôt notamment à cause de son côté trop verbeux et de son intrigue à l'eau de rose.

18/05/2016 (modifier)