Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Père & Fils (Chichi Kogusa)

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Torakichi, herboriste itinérant, passe la majeure partie de son temps sur les routes pour rendre visite à ses clients. Résultat, il n’a quasiment jamais vu son fils de trois ans, Shiro… À la mort de sa femme, il prend une décision qui changera sa vie : celle d’emmener le petit garçon avec lui sur les routes !


Mag garden Maternité / paternité Shonen

Torakichi, herboriste itinérant, passe la majeure partie de son temps sur les routes pour rendre visite à ses clients. Résultat, il n’a quasiment jamais vu son fils de trois ans, Shiro… À la mort de sa femme, il prend une décision qui changera sa vie : celle d’emmener le petit garçon avec lui sur les routes ! Mais si Torakichi est incollable sur les plantes médicinales, il n’y connaît rien aux enfants et est loin d’être un père modèle… Pourquoi Shiro pleure-t-il ? Pourquoi se réveille-t-il en pleine nuit ? Entre les soucis du quotidien et son travail éreintant, le jeune papa est complètement dépassé. Les aléas du voyage et les rencontres diverses l’aideront-ils à renouer le lien perdu avec son fils ? Laissez-vous attendrir par le duo père-fils le plus improbable du manga ! Mi Tagawa décrit avec une grande délicatesse les joies et les peines de ses héros hors du commun. Avec son trait fin et minutieux, l’auteur nous entraîne dans un voyage à travers le Japon traditionnel. Quelle que soit l’époque, la paternité s’apprend à petits pas !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Mars 2016
Statut histoire Série terminée 8 tomes parus
Couverture de la série Père & Fils
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

26/03/2016 | Pasukare
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Sympathique nouvelle série chez Ki-oon. Premier manga de Mi Tagawa, Père & Fils met bien sûr cette relation au coeur de son histoire. Elle remet au goût du jour un métier un peu oublié, celui de l'herboriste itinérant. Au travers de ses pérégrinations, de ses relations avec ses clients et de ses rencontres, elle montre ainsi l'importance que revêt ce genre de personnage dans le tissu social nippon. Bien sûr la paternité, mais aussi la douleur intime suite au décès de la mère du petit Shiro servent de moteur au récit, et permettent de nombreux moments émouvants, parfois presque déchirants. Plusieurs belles scènes, où chacun apporte à l'autre, nous sont donc données, et j'avoue avoir été ému, vraiment, par certaines. Mais ce qui me plaît également, c'est cette nouvelle facette du Japon médiéval et/ou rural, qui nous est dévoilée. Le tome 2 continue sur le même ton, même si les collègues herboristes du père sont un peu plus mis en avant, ce que confirme la fin du tome. Un peu de l'enfance de celui-ci est également présentée, mais on sent que l'autrice se concentre sur le garçonnet. Le tome opère une sorte de pause, lorsque le père et le fils reviennent dans leur village pour les fêtes de fin d'année. l'occasion de voir plus longuement leur famille et leurs amis, et d'en apprendre plus sur la jeunesse de chacun, ainsi que sur la mort tragique de Shiori. Cette pause est donc toute relative, car Mi Tagawa continue à tisser des portraits pétris d'humanité. Avec les tomes 4 et 5 arrive une période où Shiro commence à grandir et n'est plus un bébé : il ne pleure plus, commence à tenter de se faire des amis... Celui qui va trouver grâce le premier à ses yeux partage certaines choses, et c'est plutôt bien amené. Son père va d'ailleurs devoir évoluer dans son métier, et se poser la question de la garde de Shiro. L'humanité est donc toujours bien présente dans ce manga, d'autant plus qu'une rencontre inattendue va amener le récit dans une nouvelle phase pour la suite. Le tome 6 constitue une respiration dans le récit, un moment où Tora et sa sœur Tatsumi se remémorent certains moments clés de leur jeunesse. Des moments qui vont les amener à prendre certaines décisions peut-être déterminantes pour leur avenir. Nous allons faisons la connaissance de la famille de Shiori dans le tome 7, et même s'il traîne un peu, il constitue sans doute un virage important dans l'histoire. Torakichi s'y montre terriblement humble, trop peut-être, et Shiro est toujours aussi adorable. Par contre la grand-mère commet un geste fou qui me semble impardonnable... Sur le plan graphique, c'est un trait assez "soft" qui nous est proposé, j'aime bien, même si on sent que Mi Tagawa débute et cherche encore un peu son style. Le trait de l'auteur est très fin, lumineux, et s'accorde bien avec l'atmosphère sensible qui se dégage de l'histoire. Sympathique et touchant, je lirai la suite sans déplaisir.

28/03/2016 (MAJ le 15/02/2018) (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Un manga sur la relation entre un père et son fils qui a perdu sa mère alors qu'il est encore assez jeune. C'est remplit de bons sentiments, de moments émouvants et il y a une vraie progression dans le scénario avec ce père qui essai de devenir plus responsable et son fils qui grandit. Il y a des qualités dans ce manga, mais je mentirais si je mettais plus que 2 étoiles. Durant la majeur partie de ma lecture je me suis ennuyé et il y a peu de choses qui m'ont touché. Je ne peux expliquer pourquoi, mais je me suis jamais parvenu à rentrer dans ce manga. Peut-être à cause de l'emploi du père qui ne m'intéresse pas du tout ? En tout cas, encore une série dont je vois pourquoi plusieurs aime et que personnellement je n'arrive pas à aimer !

23/04/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Père et fils est un titre bien trop gentillet pour nous montrer la relation entre un père qui fut autrefois absent et son jeune fils. Visiblement, il avait un travail accaparant en sa qualité d’herboriste itinérant. A la mort de sa charmante épouse, il a laissé son bébé à sa belle-sœur pendant deux ans afin de noyer son chagrin. Le problème est que l’enfant semble avoir moins de trois ans et qu’il a beaucoup de souvenirs ainsi qu’une réflexion élaborée presque en avance sur son jeune âge. Il y a comme quelque chose qui m’échappe dans le timing. Oui, c’est un titre rempli de très bons sentiments qui ne vaudrait en vérité qu’un deux étoiles mais on serait méchant si on le notait tel quel. Après tout, on va apprendre les propriétés de certaines herbes. Passionné par les huiles essentielles, je suis assez sensible sur le sujet car je crois à toutes ces vertus. Donc, je vais temporiser ma note car cela reste très sympathique.

20/10/2016 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

"Père & Fils", nouvelle série qui a démarré chez Ki-oon en cette année 2016, raconte l'histoire d'un père, herboriste itinérant, qui décide quelques temps après la mort de sa femme, d'emmener son fils de 3 ans, qu'il connait à peine, sur les routes avec lui. L'homme et l'enfant se connaissent à peine, le père ne sait pas s'occuper d'un enfant, l'enfant ne sait pas vivre avec un père et n'est (forcément) pas remis du traumatisme de la perte de sa maman, bref, ce n'est évident pour personne. Surtout que le jeune garçon, par dessus le marché, est en proie à des terreurs nocturnes bien difficile à maîtriser. Nulle doute que ce voyage aidera nos deux héros à se connaître et à tisser ce lien père-fils indispensable à leur nouvelle vie à tous les deux. Les deux personnages sont sympathiques et attachants, le voyage est plaisant et on apprend des choses sur les plantes médicinales. Une histoire plein de tendresse, à suivre.

26/03/2016 (MAJ le 24/06/2016) (modifier)