Knights of Sidonia

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Dernière série en date du prolifique et si particulier Tsutomu Nihei, Knights of Sidonia nous entraîne dans un lointain futur. 1000 ans après que les Gaunas, créatures aussi mystérieuses que redoutables, aient détruit le système solaire, un seul et unique vaisseau colonial subsiste: le Sidonia.


Kodansha Seinen Space Opera

Dans un lointain futur, l’humanité navigue aux confins de l’espace depuis 1000 ans. Mais à nouvelles frontières, nouvel ennemi ! Les redoutables Gaunas, de très loin supérieurs à l’humanité, ont détruit la Terre et poursuivent les survivants sans relâche. Les hommes, réfugiés dans de gigantesques navires spatiaux, mettent au point une arme révolutionnaire, les Sentinelles, pour tenter de faire face à la menace. Tanikaze Nagate, est né dans les entrailles du Sidonia, l’un de ces navires. Il est alors recruté pour piloter une Sentinelle.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Janvier 2013
Statut histoire Série terminée 15 tomes parus
Couverture de la série Knights of Sidonia
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

18/11/2015 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Le synopsis de ce manga avait l'air assez intéressant. Que se passerait-il si la terre était détruit par des extraterrestres et que les survivants vivaient dans l'espace pendant 1000 ans ? Ils sont obligés de fuir devant la menace sachant qu'ils sont poursuivis sans relâche. On pense surtout à l'excellente série TV Battlestar Galactica. Pour autant, le traitement ne m'a pas convaincu. L'intrigue ne parvient pas à séduire malgré la mise en place d'un univers assez particulier et de l'utilisation de certaines technologies comme le clonage. Le graphisme est très pauvre. Il y a un traitement informatique qui enlève tout charme à l'oeuvre. Bon à savoir : ce manga a été sélectionné pour le prix Asie de la critique 2013 décerné par l’Association des critiques et des journalistes de bande dessinée. En 2015, il est nominé pour le 39ème prix du manga Kōdansha dans la catégorie générale. Il existe même une adaptation en série télévisée d'animation.

18/11/2015 (modifier)