Nobles Paysans

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

L'auteure nous raconte son expérience à la ferme.


Agriculture et élevage La BD au féminin : le manga Shinshokan Shojo

Fullmetal Alchemist, Hero tales, Silver Spoon, autant de mangas cultes issus de l'imagination fertile de Hiromu Arakawa. Mais saviez-vous qu'avant de devenir la talentueuse mangaka que nous connaissons tous, elle avait passé sept ans à travailler au sein de la ferme familiale ? Avec Nobles Paysans embarquez pour le nord du Japon, sur l'île de Hokkaïdo, à la découverte de la ferme Arakawa et de ses habitants hauts en couleurs. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Novembre 2013
Statut histoire Série en cours 5 tomes parus
Dernière parution : Moins de 2 ans
Couverture de la série Nobles Paysans
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

26/10/2015 | Gaston
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Quand un célèbre mangaka a vécu une expérience dans son quotidien un peu particulière, il n’hésite pas à le mettre en image et à le publier sous forme de manga autobiographique des années plus tard. C‘est la grande mode actuelle au Japon. Rien n’est perdu. Ainsi, en l’occurrence, on aura droit au passé de jeune agricultrice d’une mangaka qui aidait ses parents à la ferme dans la région de l’île d’Hokkaido située dans les contrées du nord. Le but est de nous faire découvrir la campagne à travers ses productions aussi bien au niveau de l’élevage de bovins que de denrées alimentaires comme la pomme de terre. Le monde agricole n’aura plus de secrets pour vous. Je dirai que c’est la lecture idéale pour ceux qui achètent du bio dans les marchés locaux. Sur le fond et la forme, c’est bourré d’humour pour une lecture légère et agréable pour une version assez sympathique de l’agriculture. Je tiens à préciser que ce n’est pas financé par le Ministère. J’avoue néanmoins qu’il faut apprécier ce genre d’humour ce qui n’est pas mon cas. Je resterai cependant assez indulgent dans ma notation...

26/08/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Avant de devenir une mangaka célèbre, Hiromu Arakawa à travailé dans une ferme et ce manga raconte cette période de sa vie. L'auteure se représente en vache (parce qu'elle se trouve vache ?) et nous raconte son expérience. On a droit à des explications qui nous montre comment fonctionnent une ferme et plein d'anecdotes qui sont arrivé à l'auteure. Le tout est sympathique à lire. L'humour m'a bien fait sourire et j'aime bien quand l'auteure faisait des parallèles avec son travail de mangaka. C'est intéressant de voir comment est la vie dans une ferme. Le dessin est simpliste et je l'ai trouvé chouette.

26/10/2015 (modifier)