Le Théorème de Karinthy

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Berlin-Ouest 1981. Dans une ville marquée par les contre-cultures et la guerre froide, les trajectoires d'un policier et d'un terroriste s'entrecroisent. Le premier a pour mission de revivre la vie de l'autre pour retrouver sa trace et l'arrêter. Le second prépare un enlèvement qu'il espère plus mobilisateur que ses précédentes actions.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Allemagne Auteurs allemands Berlin Des Ronds dans L’O Histoires d'espions Terrorisme

Théorème de Karinthy, également appelé « Les six degrés de la séparation » : modélisation des relations humaines établie par le Hongrois Frigyes Karinthy (1887-1938). Tout individu sur Terre serait relié à n'importe quel autre par une chaîne de connaissances personnelles composée tout au plus de cinq maillons. Au début des années 1980, la police fédérale allemande se sert de ce théorème pour retrouver la trace de terroristes vivant depuis des années dans la clandestinité. Dans une ville marquée par les contre-cultures et la guerre froide, les trajectoires d'un policier et d'un terroriste s'entrecroisent. Le premier a pour mission de revivre la vie de l'autre pour retrouver sa trace et l'arrêter. Le second prépare un enlèvement qu'il espère plus mobilisateur que ses précédentes actions.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Janvier 2014
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Le Théorème de Karinthy © Des Ronds dans l'O 2014

29/09/2015 | Ro
Modifier


Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

Je découvre cette série avec la parution du tome 2, qui est une nouvelle histoire indépendante, tout en reprenant certains éléments et personnages du premier tome. Le contexte historique est vraiment passionnant : années de plomb, lutte armée et guerre froide dans une ville divisée au sens propre comme figuré : Berlin. On retrouve de nombreuses factions, des révolutionnaires, la police, les services secrets, bref, un terrain propice aux histoires policières. Les intrigues sont assez complexes et difficiles à suivre (surtout dans le tome 2), mais je n’ai jamais complètement décroché. Il est vrai que la fin du tome 1 peut surprendre, mais je la trouve justement très réaliste. Le dessin est superbe, et les vues de Berlin sont nombreuses et détaillées… je ne connais personnellement pas cette ville (contrairement aux sympathiques auteurs, Jörg et Jörg – ça ne s’invente pas !), mais j’ai vraiment l’impression de l’avoir visitée en BD. A recommander aux amateurs de polars politico-historiques.

06/02/2017 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cet album présente un cadre original pour un scénario de bande dessinée : celui du Berlin de 1981, en pleine guerre froide, dans le milieu des activistes de gauche et des terroristes soutenus par les services secrets de la RDA. Nous suivons en parallèle le parcours de deux hommes : d'un côté un agent des services de sécurité de Berlin-Ouest qui s'infiltre parmi ces militants pour retrouver une cellule terroriste, et de l'autre un de ces activistes terroristes revenu à Berlin et bien décidé à réaliser l'enlèvement d'un notable. Ce sujet est intéressant et dépaysant. L'ambiance du Berlin du début des années 80 apparaît comme bien particulière. On y apprend en effet que, du fait du service militaire interdit dans cette ville à l'époque, beaucoup de jeunes allemands réfractaires à l'autorité s'y réfugiaient et la communauté militante de gauche y était importante et active. On découvre aussi l'influence des services secrets de l'Est qui soutenaient à distance les groupes activistes les plus durs pour déstabiliser le gouvernement occidental. Le dessin est dans un style assez personnel. Il ne plaira pas forcément à tout le monde mais il se laisse adopter sans problème. Jouant beaucoup sur les tons gris, pour une ambiance urbaine morose à l'horizon bouché, et rouge, pour la vie nocturne et la violence, il reflète le ton réaliste du récit. La double intrigue de cet album est bien menée et plutôt prenante. On se demande comment les choses vont aboutir et quand aura lieu la confrontation entre les deux personnages principaux. Et c'est là que l'album est surprenant. Car leurs chemins vont se croiser à distance mais sans jamais vraiment aboutir à une rencontre. Et autant le récit de l'un arrive à une vraie conclusion, quoiqu'un peu ouverte, autant celui de l'autre m'a paru ne pas vraiment se terminer, se clôturant simplement sur ce que j'ai ressenti comme étant une étape un peu ironique de sa mission. J'ai ressenti un peu de frustration, mais en même temps cela dénote encore une fois de l'aspect réaliste du scénario qui ne s'oriente pas vers une conclusion Hollywoodienne et attendue. Une lecture intéressante.

29/09/2015 (modifier)