Yuyu Hakusho

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 6 avis)

Yusuke Urameshi est un voyou qui aime beaucoup la bagarre. Un jour, il meurt en sauvant un petit garçon d’un accident de voiture. Mais voilà, sa mort n’était pas prévue, car même le Tout-Puissant ne pensait pas qu’un tel voyou aurait un geste de compassion. On lui propose alors la possibilité de ressusciter s’il réussit certaines épreuves. Il s’en retrouve doté de pouvoirs qu’il mettra au service du bien en tant que détective de l’au-delà. Ainsi commence Yuyu Hakusho...


Baston Manga : 1996/97, l'explosion Shonen Shueisha

Yusuke Urameshi est un voyou qui apprécie particulièrement la baston. Cependant, un jour, il meurt en sauvant un petit garçon d’un accident de voiture. Mais voilà, sa mort n’était pas vraiment prévue, car même les instances célestes ne pensaient pas qu’un telle petite frappe aurait un geste de compassion. On lui propose alors la possibilité de ressusciter à condition d'accomplir quelques missions. Et il revient à la vie, doté de pouvoirs qu’il mettra au service du bien en tant que détective de l’Au-Delà. Et c'est ainsi que Yusuke Urameshi affrontera des multitudes de démons, tous plus puissants les uns que les autres, tout au long de tournois, de missions que lui a assignées l'Au-Delà, ou tout simplement pour sauver sa peau et protéger ses proches...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1997
Statut histoire Série terminée 19 tomes parus
Couverture de la série Yuyu Hakusho
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Ce manga contient plusieurs périodes qui vont de bien à nul. Ça commence gentiment avec l'histoire d'un garçon mort trop tôt qui accomplit diverses tâches en attendant d'être ressuscité. J'aurais bien aimé que ça soit comme ça tout le long du manga. Je trouve que c'était une idée originale et que le manga allait être sympa. Mais l'auteur en décidera autrement. C'est alors une succession d'histoires qui vont de courtes à très longues plus ou moins bien. Dont certaines ne sont que des combats sans intérêt qui semblent tout droit tiré de "DragonBall". Personnellement, j'ai un peu de difficulté à m'attacher aux personnages. Hormis Yukina, Botan et Kurama, ils ne m'intéressent pas trop et certains sont un peu stéréotypés (les rivaux du héros, la petite amie du héros, le méchant gentil, etc.). Les deux derniers tomes sont bien, mais j'ai l'impression que ça va trop rapidement. Comme si l'auteur en avait marre.

02/09/2007 (modifier)

Franchement j'aime beaucoup ce manga !! Les dessins sont beaux et les personnages attachants (Shishiwakamaru, Suzuki, Yohko Kurama, Yusuke, Hiei, Itsuki...) même les méchants sont très attachants! C'est le meilleur manga que j'ai lu !

30/12/2006 (modifier)
Par gau
Note: 4/5

Sous des débuts innocents, l'histoire commence gentiment pour se développer et aboutir dans un amalgame impressionnant de ténèbres, de démons, de rois, de monstres et de destinées. Les persos sont excellents: Sensuï, Yoko le renard, Hieï. Les dessins charment surtout vers la fin. (aaar cette galerie de portrait)

05/01/2005 (modifier)
Par hipopom
Note: 2/5

Ca commence comme une série sur un voyou (mais avec un bon fond comme toujours dans les mangas) qui après être mort bêtement (l'idée est excellente) devient un gentil fantome qui aide les pauvres gens. Mais comme le concept était pas très commercial on a dû dire à l'auteur de faire du DBZ et voilà que ça part en tournoi d'arts martiaux avec kamehameha ?... Ca part donc en sucette et n'a rien d'original passé les premiers tomes. C'est un peu niais, le dessin est moyen et le tout se lit sans intérêt mais se lit. J'ai été très surpris par l'évolution de la série et plutôt déçu.

26/12/2003 (modifier)

Un manga sympathique, qui se laisse lire, avec une histoire intéressante même si les thèmes traités sont hyper récurents dans les mangas de baston. On sent l'influence de Dragon Ball dans bien des points tout en voulant aller au delà question psychologie des personnages. Niveau intelligence des combats, on est loin de certaines démonstrations de force de DBZ et la stratégie est des plus imortante pour obtenir la victoire. On sent une montée en puissance dans l'histoire, où il faut attendre le milieu du deuxième tome pour entrer dans le vif du sujet une fois l'univers et les personnages installés. une fois ce cap franchit, ça décolle jusqu'à la fin où la chute est douloureuse... comme dans un peu trop de mangas à mon goût, où les auteurs ont une fâcheuse tendance à ne pas savoir comment finir leurs histoires. Les derniers volumes commencent à montrer les prémices de la série suivante de Togashi, Hunter X Hunter mais je n'en dis pas plus...

23/04/2003 (modifier)

Certains connaissent peut-être déjà Hunter X Hunter, une autre série du même auteur... Yuyu Hakusho est celle qui la précède immédiatement. Et ça se voit... D'une histoire toute gentillette, pleine de bons sentiments, on est monté progressivement dans l'échelle du grosbillisme, avec gros coups de latte, combats récurrents. Mais si on n'est pas allergique à la baston, ça se laisse lire, même si du point de vue chorégraphie, on a vu plus original. C'est aussi souvent ponctué de longs moments de réflexion stratégique, et là, bobo la tête, parce qu'on se la prend souvent pour tenter de comprendre ce que l'auteur essaie de faire passer... Mais ce n'est pas inintéressant pour autant, les personnalités des héros, comme des méchants, étant pour la plupart un petit peu fouillées, certains étant même assez attachants! :) On n'échappe à peu de clichés des shônens: baston, amitié bien virile, sacrifice, quête du pouvoir, surenchère et démesure dans la puissance... y a bien que le côté petite culotte qui soit totalement absent (ou alors, c'est très furtif!). Cependant, l'auteur pousse constamment sa réflexion et de plus en plus, ça vire dans le cynique, le désabusé. En gros, ça mûrit... doucement. Concernant les dessins, on est également parti d'un graphisme assez gentillet, plutôt en rondeur, qui s'est épuré au fur et à mesure, sans forcément prendre les meilleurs chemins (vraiment, parfois, c'est laid). Mais sur les quatre derniers tomes, ça reprend du poil de la bête, plus nerveux, plus vif, plus efficace... jetant les bases de ce que l'on retrouvera plus tard dans Hunter X Hunter! Sinon, que dire..? que le dernier tome est un foutage de gueule intégral, l'auteur ayant voulu mettre un rapide terme à l'histoire! ça finit en eau de boudin, quoi... décevant! :( Une manga finalement pas trop mal, qui fait passer le temps de façon sympathique... mais si vous avez déjà lu Hunter, je crois que vous risquez d'être un peu déçus.

06/10/2002 (modifier)