Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Extinction Parade

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Le célèbre auteur Max Brooks vous présente son nouveau récit horrifique ! Tandis que les humains mènent une lutte perdue d'avance contre les morts-vivants; les vampires réalisent que leur nourriture se raréfie. Découvrez la guerre entre ces deux hordes affamées... et des humains qui tentent de survivre.


Avatar Press Vampires Zombies !!!!!!

Le célèbre auteur Max Brooks vous présente son nouveau récit horrifique ! Tandis que les humains mènent une lutte perdue d'avance contre les morts-vivants; les vampires réalisent que leur nourriture se raréfie. Découvrez la guerre entre ces deux hordes affamées... et des humains qui tentent de survivre.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Juin 2015
Statut histoire Série en cours (3 tomes prévus logiquement) 2 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Extinction Parade
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

26/06/2015 | Jetjet
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J'avoue avoir été très attiré par cette couverture qui est sublime dans l'expression du visage vampiresque. Par la suite, on est presque assommé par une narration qui va être omniprésente tout le long de ce récit. Il y a beaucoup de descriptions sur l'état du monde vu par deux vampires qui voient augmenter la concurrence par le biais de hordes de morts-vivants décimant la population mondiale. Il n'y aura bientôt plus de viande et il faudra sans doute faire la queue. Au début, j'ai été un peu dubitatif. Par la suite, j'ai apprécié même si le rythme de l'intrigue est très lent et qu'il ne se passe pas grand chose. Il faut dire que les dessins sont réellement de toute beauté et qu'on admire de belles planches. Certes, c'est trash et gore mais avec un sens aigu de la réalisation. L'originalité de cette oeuvre est sans doute de placer des vampires au centre de l’intrigue et de les intégrer à un univers zombies.

11/08/2016 (modifier)
Par Jetjet
Note: 3/5
L'avatar du posteur Jetjet

Après Alan Moore et son Neonomicon, Warren Ellis et sa trilogie de super-héros (Black Summer, Supergod, No Hero) et Garth Ennis pour Crossed, c’est au tour du non moins célèbre Max Brooks de passer à la moulinette de la machine Avatar Press pour l’inédit Extinction Parade. Inédit ? Oui et non, il s’agit d’une nouvelle de l’auteur sur une guerre entre humains, vampires et zombies. Avatar Press spécialisé dans le comics ULTRA violent et racoleur (vous en doutez ? Lisez un Crossed) saute donc sur l’occasion en lui attribuant un dessinateur maison fidèle, Raulo Caceres dans le style graphique typique de leurs publications. Pourtant le projet ne manque pas d’envergure grâce à un pitch solide et plutôt malin : les vampires se fondent dans la vie des humains depuis des siècles en prenant bien soin de vivre oisivement dans la luxure et le sang. Aidés par de fidèles lieutenants humains chargés de maquiller leurs meurtres et de gérer toutes les démarches administratives, ils n’ont que peu à se soucier d’une nouvelle épidémie zombie, après tout ce n’est pas la première ni la dernière et ces derniers les considérant également comme morts, les cadavres sur pattes se contentent d’agresser uniquement les humains et de laisser une paix royale aux vampires qui les observent passivement. Le souci c’est que cette fois, la pandémie est devenue si importante que les vampires vont devoir intervenir : la race humaine est sur le point d’être exterminée pour ne devenir que de la chair putréfiée et provoquer un risque de famine dans la race vampire qui ne se nourrit que d’humains. C’est donc dans un seul souci de chaine alimentaire que les vampires vont devoir réagir pour leur propre survie et enrayer l’épidémie zombie auprès d’êtres qu’ils jugent inoffensifs et inférieurs mais dont la multitude risque de contrecarrer leur quotidien oisif…. Max Brooks est surtout connu pour avoir relancer la littérature fantastique par son ouvrage World War Z bien supérieur à l’étron avec Brad Pitt ainsi qu’un guide de survie pince-sans-rire fortement recommandé. Mais il ne faut pas s’y tromper, Extinction Parade est surtout un récit de vampires dans un environnement de morts vivants par le point de vue d’une demoiselle de quelques siècles se voulant spectatrice de la fin du monde. La narration est plutôt fluide, les textes principalement en voix off et bien écrits. Raulo Caceres a un trait qui peut être perçu comme hideux ou original selon les humeurs mais il détaille chacune de ses planches par une multitude de détails pour croquer une invasion zombie où l’espoir n’est pas de mise… Se déroulant exclusivement de nuit (logique pour une histoire de vampires), le récit se veut cynique et incroyablement pessimiste (on n’est guère trompé par le titre) mais également un peu vain car le lecteur se trouve aussi passif finalement que ces vampires se contentant davantage d’observer l’attaque des humains par les zombies comme s’ils étaient dans une arène de cirque. La prise de conscience intervient bien tardivement en fin de ce premier ouvrage qui est à lire comme une longue et détaillée introduction. Avatar Press oblige, on n’évite pas les nombreux débordements gores et craspecs, ça gicle à tout va mais avec plus de retenue et de finesse que dans un Crossed par exemple, la violence se voulant plus ironique que provocatrice. Ce premier tome d’Extinction Parade est une belle curiosité dont j’attends la suite avec impatience pour enfin voir un peu plus d’action, les bases étant solidement posées en espérant que l’ensemble ne va pas retomber comme un soufflé au fromage…. En l’état, il ne s’agit surement pas d’une lecture indispensable dans une actualité bd/comics surexploitée par les zombies mais il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit d’un récit de vampires respectant bien tous les codes instaurés par Bram Stoker et à même d’en satisfaire les amateurs dont je fais également partie.

26/06/2015 (modifier)