Je veux un bébé tout de suite !

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Les joies de la maternité...


BD-Blogs Maternité / paternité

Avoir un enfant, est-ce vraiment la chose la plus naturelle du monde ? "Je veux un bébé tout de suite", c'est l'histoire d'une aventure semée d'embûches, un vrai parcours du combattant, dès lors que l'idée, l'envie et le désir (voire l'obsession) d'avoir un bébé naît et grandit. Entre humour, cynisme, autodérision mais aussi de grands moments de tendresse et d'émotion, Juliette Merris revisite bien des clichés sur la grossesse et bouscule le club des layettes en goguette. Cette BD est dédiée à toutes celles et tous ceux qui connaissent un parcours boiteux et, hélas, assez courant : celui des nanas aux cycles fous, celui qui passent par la case fausse-couche, sans oublier pour les plus extrêmes, celui de la grande épreuve de l'éprouvette.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Janvier 2015
Statut histoire Strips - gags 2 tomes parus
Couverture de la série Je veux un bébé tout de suite !
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

28/12/2014 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Une nouvelle série de gags sur une femme qui veut devenir maman... Rien de bien neuf sous le soleil me direz-vous, sauf que Juliette Merris, si c'est bien d'elle qu'elle parle, a éprouvé des difficultés physiques pour y arriver. Elle intègre donc cette dimension, le parcours médicalement assisté, à ses gags, qui ont le mérite d'être à peu près différents sur la longueur d'un album. Un deuxième album aurait été de trop à mon humble avis, mais Juliette Merris a persisté et signé. Et contre toute attente, j'ai trouvé ce deuxième tome assez sympa, peut-être même meilleur que le premier. Bien sûr, la recette est la même, mais l'auteure semble avoir intégré de nouvelles règles relatives aux gags, lesquels fonctionnent bien, même si c'est un humour qui parlera surtout à celles et ceux qui sont passés par la maternité et la paternité. Assez drôle la plupart du temps donc. Graphiquement, ça ressemble à ce que fait Pénélope Bagieu, en un peu plus simplifié parfois. Ça a le mérite d'être très lisible. A réserver aux amateurs et trices de ce genre d'histoire, même si l'ensemble est très actuel.

28/12/2014 (MAJ le 17/05/2015) (modifier)