Gens de France et d'ailleurs

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Angoulême 1989 : Prix du Meilleur album Jean Teulé est le passeur attentif des individus en marge et n'a pas son pareil pour dégoter en France ou à l'autre bout du monde de drôles d'allumés en proie à quelques drames. C'est aussi un recueil autobiographique formellement radical et décalé où l'auteur toujours présent face à son sujet d'enquête, ne se dispense pas de commentaires narquois ou de pensées complices frôlant parfois la confession.


Angoulême : récapitulatif des séries primées Documentaires Photo et dessin

Jean Teulé est le passeur attentif des individus en marge et n'a pas son pareil pour dégoter en France ou à l'autre bout du monde de drôles d'allumés en proie à quelques drames. C'est aussi un recueil autobiographique formellement radical et décalé où l'auteur toujours présent face à son sujet d'enquête, ne se dispense pas de commentaires narquois ou de pensées complices frôlant parfois la confession. Car si Jean Teulé explore sans tabou, l'âme de ses contemporains, il se met aussi souvent personnellement à découvert. Le parfum du travail de Jean Teulé est unique et s'il est resté le seul photo reporter de l'histoire de la bande dessinée bien des journalistes de télévsion, radio ou presse écrite ont un fort tribu à payer à cet explorateur de génie qui les a devancé de 15 ans !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1988
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Gens de France et d'ailleurs
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

13/08/2014 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai longuement hésité avant d'enregistrer cet ouvrage sur BDtheque. En effet, même si beaucoup de personnes considèrent qu'il s'agit d'une bande dessinée, notamment le jury d'Angoulême et visiblement l'auteur lui-même également à le lire, j'estime que ce n'en est pas une. Ce n'est même pas un roman photo. Il n'y a en effet aucune narration séquentielle et le texte prend très largement le pas sur les images qui ne sont souvent là qu'en illustrations disséminées selon l'offre disponible et les besoins. C'est à mes yeux un reportage illustré, largement illustré il est vrai, de photos artistiquement retouchées. Mais qu'il s'agisse d'une véritable bande dessinée ou pas, c'est une bonne lecture. Il s'agit de véritables reportages photos réalisés par l'auteur, Jean Teulé, parfois accompagné d'un ou d'une photographe. Deux aspects les rendent particulièrement intéressants. D'abord il y a l'originalité des sujets choisis. L'auteur commence d'abord par s'intéresser à des faits divers parfois un peu sordides, histoires de meurtres ou de mort, s'étant déroulés en France sur lesquels il revient des années après les faits, une fois que la poussière est retombée et qu'il peut obtenir des témoignages dépassionnés des principaux concernés ou d'autres tiers en rapport avec les événements. Puis les sujets deviennent plus diversifiés, s'attachant à des faits ou des personnages incongrus, édifiants, étonnants ou simplement trop oubliés aux yeux de l'auteur. Cela va du paysan un peu couillon qui construit une soucoupe volante pour sa vieille mère à la situation ahurissante de certaines familles consanguines au cœur de l'île de la Réunion, en passant par le témoignage de prostituées, l'interview d'un chasseur compulsif de dédicaces BD ou une vision crue de ce que vivait un touriste dans les rues du Dakar des années 70-80. Puis ensuite il y a le ton et la perspicacité de l'auteur. Assez cynique, Jean Teulé n'a pas son pareil dans ces pages pour débusquer l'incongruité humaine, distillant humour grinçant et dénonciations d'états de faits parfois scandaleux, ou se contentant de faire ressortir l'humanité de situations à priori banales ou de faits qu'on aurait trop vite catalogués. C'est fin, instructif et assez marquant. Pourtant, tout n'est pas excellent. D'une part, je ne suis pas un grand fan non plus de l'aspect artistique des retouches de photos sur lesquelles l'auteur repeint ou dessine souvent. Et d'autre part, certains sujets choisis sont un peu ennuyeux, d'autres un peu glauques. Le texte est parfois rébarbatif. Bref, on a tôt fait de vouloir sauter certains reportages qui nous intéressant moins quand on lit l'intégrale de cette série. A titre personnel, je ne relirai pas cet ouvrage et ne l'achèterai donc pas, mais je me suis empressé d'en conseiller la lecture à mes proches, ne serait-ce que pour qu'ils découvrent certains sujets édifiants et la manière dont Jean Teulé les aborde, même si je serais prêt à leur dire qu'ils peuvent zapper une partie des autres articles car tout n'est pas aussi passionnant. Note : 3.5/5

13/08/2014 (modifier)