Snapshot

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Ne pas prendre ce téléphone...


[USA] - Côte Ouest

Le jeune Jake Dobson menait jusqu’ici la vie paisible d’un employé de comic shop à San Francisco. Rien ne semblait devoir troubler ce quotidien jusqu’au jour où il trouva un téléphone portable contenant les photos d’un meurtre. Après une série de très mauvaises décisions, Jake se retrouve à fuir pour sa propre vie, pourchassé par un tueur professionnel obsédé à l’idée d’effacer toute trace de son dernier contrat. (texte : Urban)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Novembre 2013
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Snapshot
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

03/04/2014 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Certes, il y a un scénario assez décousu mais au final, on arrive à suivre car il y a une certaine tension. Le dessin bien qu'en noir et blanc est assez dynamique surtout dans les scènes d'action et de poursuite. C'est un polar qui se laisse lire assez facilement. La moralité de ce comics est que sans doute, si on trouve un téléphone portable, il ne faut pas regarder ce qui se trouve à l'intérieur afin de respecter la vie privée des individus. Certes, on pourra trouver quelques fois des photos de meurtre et sans sans doute, la société qui veut cela. Après, il ne faut pas s'étonner d'être traqué par un assassin.

28/10/2018 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Le pitch de ce comic semblait alléchant, c'est pourquoi je l'ai lu... Et finalement le cheminement est assez classique ; le pauvre loser qui entrave que dalle à ce qui lui arrive va se retrouver allié à la fille du gars qui se fait manipuler, avec des tueurs sanguinaires aux trousses... Bon, il y a quand même quelques passages un peu crades et un peu dérangeants, mais seulement un peu. Jock, vieux complice d'Andy Diggle (tous les deux britanniques), propose une noir et blanc qui oscille entre puissance et mollesse au fil des pages. Et puis le jour où ses personnages auront la même tête d'une case sur l'autre, je pense que les poules auront des dents. C'est étrange, car il ne semble pas y avoir de logique dans cette dichotomie qualitative. C'en est même déroutant. Pas désagréable, mais loin d'être inoubliable.

03/04/2014 (modifier)