Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Ragemoor

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

L'histoire d'un château étrange...


Dark Horse Comics Folie Métamorphose Richard Corben

Ragemoor ! Vestige de civilisations disparues, le Château de Ragemoor est un lieu maudit pour les hommes ! Nourries de sang païen versé au cours de sacrifices rituels impies depuis des temps immémoriaux, ses pierres cachent de sombres et terrifiants secrets, fatals aux rares inconscients qui seraient prêts à s’y aventurer... Herbert Ragemoor est le maître du château. Il vit dans l’isolement, fidèlement servi par Bodrick, le majordome, tandis que son père, complètement fou, erre dans les couloirs qu’il parcourt en hurlant, nu. Jusqu’au jour où vient leur rendre visite l’ambitieux oncle JP, accompagné de sa superbe fille Anoria, qui rêve de s’approprier les lieux... (texte : Delirium)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Février 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Ragemoor
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

13/03/2014 | Spooky
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai pas trop accroché à cet album qui je pense s'adresse surtout aux fans de Corben, un dessinateur dont j'ai lu très peu d'albums jusqu'à présent et maintenant que j'y pense je ne sais pas ce que je pense réellement de son dessin si spécial. Une partie de moi l'aime et une autre partie de moi trouve ça moche. Le scénario est un mélange de Poe, de Lovecraft et vers la fin des films de science-fiction des années 50. On se retrouve dans une demeure très particulier avec un passé horrible. J'ai personnellement pas trop accroché au scénario et je me suis vite ennuyé. Le personnage principal est sans charisme et j'ai trouvé que le récit tombait dans le n'importe quoi dans le dernier chapitre. Bref, je ne suis pas rentré dans le délire des auteurs, mais je comprends que d'autres lecteurs ont mieux accroché que moi.

09/07/2018 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Ce bon vieux Corben est sans doute pas très connu des jeunes générations. Personnellement je l'ai découvert à la grande époque de Métal Hurlant, ce n'était pas forcément mon dessin préféré mais j'avoue qu'il y a dans celui-ci quelque chose de puissant et d'accrocheur qui attire tout de même l'oeil. C'était une époque ou l'on découvrait des femmes assez éloignées des canons de la beauté "officielle" mais avec des courbes magnifiques que Mayol n'aurait pas renié. Ici point de ces opulentes poitrines, l'histoire est Lovecraftienne à souhait. Corben fait dans le gothique flamboyant avec sa patte si caractéristique. Un brin d'humour et des gueules toutes plus excellentes les unes que les autres. Un dessin typique de ces années là mais qu'il ne faut pas négliger et que les nouvelles générations pourraient apprécier.

08/02/2015 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un Corben... Le revoilà, en pleine forme, illustrant un scénario barré de son vieux complice Jan Strnad (en voilà un qui n'a pas sacrifié à la mode des pseudos). Cette fois-ci c'est l'histoire d'un lieu hors du commun, un château vivant, qui nous est contée. En effet Ragemoor, vieux domaine, est une sorte de créature vivante, qui peu à peu vampirise ses occupants et dévore ses visiteurs (comme en témoigne la couverture de fou). Il n'y a pas vraiment de scénario, si ce n'est une descente vers la folie, un glissement dans l'inéluctabilité de l'horreur, de la métamorphose... Un franc côté lovecraftien dans le récit, donc, d'autant plus que l'histoire de Ragemoor remonte à des temps immémoriaux. L'humour noir rappelle également les récits d'Edgar Allan Poe... en pire. Pour cette histoire démente, difficile de trouver plus investi et plus compétent que Richard Corben, le chantre du monstre, de la turgescence, de la boursouflure, des monstres sortis des murs... Ici encore son trait si étrange fait merveille, et on peut voir en bonus quelques croquis de recherche de ses personnages. En bonus également une interview des deux auteurs sur la genèse de Ragemoor ainsi que les couvertures originales des différents épisodes. On y apprend par exemple que Corben a réalisé une modélisation en 3D du château avant de le dessiner, et qu'il s'y référait souvent...

13/03/2014 (modifier)