Stern Gang

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Bande dessinée passionnante sur un sujet méconnu de l'entre-deux-guerres, Stern Gang permet de mieux comprendre la situation actuelle d'une des zones de conflit les plus ardentes de notre époque.


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Auteurs Italiens La Boite à Bulles Le conflit palestinien

Dans les années vingt, l'empire britannique a mandat de la SDN pour administrer le territoire de Palestine / Israël. Dans ce contexte de première moitié du XXe siècle, un nombre grandissant de Juifs viennent s’établir de manière permanente en « Terre promise » et désirent y rétablir un état israélite. De cette volonté naissent des groupes dits alors « terroristes » et sionistes qui s’attaquent aux Palestiniens et même pour certains aux Anglais. Alors que le début de la guerre scelle l’union sacrée contre les nazis, le groupe Stern fait scission et continue sa lutte armée. Les sanglants attentats perpétrés par ses membres et leurs assassinats d'hommes politiques favoriseront la création de l’État d’Israël… Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Mars 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Stern Gang
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

12/03/2014 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

Cet album s’intéresse à une période historique intéressante et complexe, et fait office de pièce venant s’ajouter au puzzle de mes connaissances sur cette région. L’histoire suit les actions d’un groupe israélien « terroriste » s’en prenant aux palestiniens mais aussi aux anglais, alors chargé d’administrer le territoire de Palestine / Israël. L’ensemble est diablement intéressant et remarquablement documenté, mais trop dense selon moi. Le contenu est d’une telle richesse qu’une série de 3 ou 4 tomes n’auraient pas été de trop. Ce one-shot bombarde en effet le lecteur d’explications géopolitiques complexes, de noms d’organisations ou de politiciens, alors des notes de bas de pages clarifient les acronymes ou noms les plus obscures. L’album se conclut par une postface textuelle passionnante apportant d’importantes clarifications sur la situation politique de l’époque. Mais quelle dommage que ces dernières n’aient pas pu être intégrées à la BD elle-même. D’autant plus que la mise en image est superbe et fait honneur au contenu. Un album passionnant sur une période de l’histoire complexe et relativement méconnue, mais qui aurait selon moi bénéficié d’un développement sur plusieurs tomes. A lire cependant.

12/03/2014 (modifier)