Le Grand Combat

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Le premier album d’un jeune auteur tout juste sorti de l’école Estienne. Zéphir s'inspire de la vie de Chomo, un artiste écologiste avant l'heure, qui vécut en marge dans la forêt de Fontainebleau, pendant plus de 30 ans.


Environnement et écologie Région parisienne

Dans une cabane, en pleine forêt, entouré de dessins, d'objets de toutes sortes, de sculptures en bois, de pierre, un vieil homme barbu et hirsute sculpte. Quand il est en manque d'inspiration, il part se ressourcer dans cette forêt où il réside maintenant depuis des années. Son regard se pose ainsi sur l'écorce d'un arbre, un feuillage oscillant dans le soleil, un tronc déraciné, l'eau du ruisseau… L'homme se dénude et s'y baigne, apaisé. Un coup de feu retentit dans la forêt. Ce sont des chasseurs qui se retrouvent nez-à-nez avec "le vieux fou", nu, qui les apostrophe : "Assassins ! L'homme évolué ne tuera plus que le temps !". Les chasseurs s'en vont. Depuis 10 ans, ils sont habitués à cet ermite, devenue une légende locale, qui ne quitte jamais la forêt, si ce n'est pour récupérer une fois par mois, des objets à la décharge publique voisine, pour construire sa "cité de l'évolution", un palais fait des déchets des autres. Il y a aussi son « mur » sur lequel il écrit tous les jours, ou encore la « grande machine » faite des rebuts de nos sociétés pour créer de nouvelles planètes. Que faisait-il avant ? De quoi vit-il ? Pourquoi fait-il cela ? Mystère… Zéphir propose un regard différent sur le monde tel qu'il va, et sur la place de l'art dans la vie, dans un premier livre sensible et profond. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Février 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Grand Combat
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

10/02/2014 | Alix
Modifier


Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Voilà le type même de l’œuvre qui me laisse de marbre ou à tout le moins pour laquelle je pense ne pas avoir les clefs de compréhension nécessaires pour lire la chose comme il se doit. Graphiquement pourquoi pas, encore que là on ne soit pas dans ce que j’affectionne particulièrement. A côté de cela il y a le propos sur l'écologie avant l'heure avec cet hommage à l'artiste Chomo qui vivait en ermite dans la forêt. Alors certes je peux comprendre mais la démarche ne me touche pas particulièrement. Si certaines planches sont graphiquement intéressantes elles ne déclenchent cependant pas chez moi suffisamment d'attrait pour apprécier cet ovni.

04/04/2016 (modifier)
Par Alix
Note: 2/5
L'avatar du posteur Alix

L’idée de cet album était prometteuse sur le papier : s’intéresser à Chomo, « un artiste écologiste avant l'heure, qui vécut en marge dans la forêt de Fontainebleau, pendant plus de 30 ans. » Mais voilà, l’auteur a opté pour une approche très superficielle. L’histoire ne raconte pas grand-chose, et ne répond en tout cas pas aux nombreuses questions que je me pose sur ce genre d’individu. Elle se contente de montrer quelques scènes assez anecdotiques, et contient de longs passages muets et contemplatifs représentant la nature, le ciel, les arbres etc… On retrouve aussi des planches abstraites certes magnifiques mais sans lien apparent avec le sujet. Alors oui il y a sans doute une réflexion sur le rôle de l’art, mais c’est bien léger… Bref, un album magnifique graphiquement parlant, mais qui se lit trop vite, et qui ne raconte pas grand-chose. Dommage…

10/02/2014 (modifier)