Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Rock & Stone

Note: 3/5
(3/5 pour 5 avis)

Sur une planète lointaine, un jeune garçon et un robot tentent de détruire l’intelligence artificielle qui s’est rendue maîtresse de la planète…


Les intelligences artificielles (I.A.) Robots

La planète de Caldoria a vu sa population exterminée par une Intelligence Artificielle expérimentale. Parmi les rares survivants, Stan, un jeune garçon, isolé depuis un an, reçoit la visite d'un robot de modèle industriel, qui, étrangement, ne semble pas obéir à l'IA. Stan l'accepte à ses côtés, et lui donne le surnom de Rocky. Ensemble, ils partent à la rencontre d'éventuels rescapés..

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Janvier 2014
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Rock & Stone

25/01/2014 | jurin
Modifier


Par Canarde
Note: 3/5
L'avatar du posteur Canarde

Vraiment sympathique dans le genre science-fiction soft, dépolitisée, qui cible un public de collégien. L'originalité de cet enfant seul mais pas vraiment casse-cou, qui se trouve un protecteur en la personne d'un robot inexplicablement compréhensif. Le tout dans un paysage désolé, ruiné, et désertique, très bien rendu. Un petit coté Mad Max avec des pompes à essence à braquer, un petit coté Harry Potter avec une cape d'invisibilité, et puis une pincée de guerre des étoiles avec des robots auto gérés, et on obtient quelque chose de tout-à-fait contemporain. L'intrigue est bien menée, on a envie de connaître la suite, même si on n'évite pas les clichés du genre: le groupe de survivants qui sont au bord de la crise de nerf ou le père héroïque. Le dessin est assez conventionnel, mais les couleurs plutôt réussies. Bref un cadeau de passage en sixième tout-à-fait honorable. Tome 2 : Je serais presque tentée de mettre une quatrième étoile pour le dessin des visages, que je trouve très nuancé et agréable. Le look des gens, qui nous est très contemporain, est évidemment loin de la période lointaine où est censée se passer l'histoire, mais cela nous rend les personnages plus proches et évite les inventions merdiques, qui font toc. Effectivement le scénario n'est pas très original mais très correct et honnêtement ficelé. Contrairement à Pol, je verrais bien un ou deux tomes supplémentaires, la vie de ce jeune homme sur cette planète peut encore avoir des rebondissements, il me semble...

30/07/2014 (MAJ le 23/10/2016) (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Cette histoire se déroule en 2215 sur une autre planète colonisée par les hommes. Sauf qu’il ne reste plus grand-chose de cette colonisation, les robots contrôlés par une intelligence artificielle ont attaqué les humains et les ont quasiment tous tués. C’est dans ce contexte que Stan un jeune garçon vit caché dans une ferme isolée. Il va rencontrer un robot qui, curieusement, ne va pas le tuer mais devenir son ami. Au départ cette amitié naissante ne m’a pas convaincu, ça paraissait trop facile et pas tellement réaliste au vu du contexte. Au fil de la lecture les éléments apportés petit à petit m’ont fait changer de point de vue, et tout s’explique. Du coup le scénario est plutôt malin de ce côté-là. Le reste de l’histoire s’oriente a priori vers du survival post apocalyptique. Espérons que le second et dernier tome nous propose quelque chose de plus original qu’un banal combat humain vs robot. Visuellement j’ai bien aimé. Le trait fin et précis est de ceux qui me plaisent. Ce style moderne est bien adapté à ce genre de récit SF. Les couleurs sont également agréables et j’ai bien accroché aux ambiances proposées et aux différents paysages de cette planète. Tome 2 Le second tome qui vient conclure la série est dans la continuité du premier. Le graphisme est toujours aussi agréable, lisible et dynamique. Coté scénario c'est efficace et plutôt bien raconté même si par contre on trouve tous les éléments qu'on s'attend à trouver. L'orientation prise par les évènements, la résistance du groupe d'humains, le combat contre les machines : tout se déroule linéairement, exactement comme on s'y attend. La fin est en fait très prévisible. Mais malgré tout cela ne gâche pas le plaisir de lecture. Car on a au final une histoire de SF bien menée, qui se lit avec plaisir même si celle ci est en fin de compte sans réelle surprise marquante. Une histoire bouclée en 2 tomes qui remplit tout à fait le cahier des charges.

05/02/2014 (MAJ le 06/07/2016) (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai franchement bien aimé l'histoire de ce gamin qui est laissé à l'abandon sur une planète où les robots ont exterminé la plupart des êtres humains dans une longue guerre. Cela fait très Terminator sur les bords. Il est également assez crédible de penser qu'un jour les machines prendront le pouvoir à travers une I.A qui n'aura pas de mal à s'émanciper. On va en apprendre plus sur le passé tragique de ce jeune ado débrouillard. L'auteur prend le temps d'installer son histoire et de nous donner des détails intéressant. On a envie d'en savoir un peu plus sur cette planète colonisée par les êtres humains. Il y a du rythme malgré une tension toujours présente. Par ailleurs, cela sera un diptyque et non une interminable série. Au final, c'est un bon récit de science-fiction qui nous pousse à réfléchir sur la place qu'on accorde jour après jour à ces machines. Je constate également que les productions actuelles sont réellement passionnantes.

22/02/2015 (modifier)
Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Excusez moi, mais je ne peux vraiment pas m'en empêcher : "Luke, je suis ton père". Le dessin est sympathique avec des couleurs qui s'accordent parfaitement au monde qui est décrit, mais au niveau du scénario je reste un peu dubitatif. Un garçon d'environ dix ans se gère tout seul dans une sorte de ferme sur une planète conquise par l'homme mais où les robots ont annihilé toute forme de vie humaine. OK, mais sauf lui, et je peux vous dire que le gamin, il se débrouille comme un chef. Forcément il vit seul, ses parents sont morts et voilà t'y pas qu'un robot arrive et en deux cases les voilà copains comme cochons. Moi je dis qu'il y a anguille sous roche ! Et les voilà partis tous les deux pour supprimer la vilaine entité qui gère tout ça. Et en chemin ils rencontrent, quoi donc ? des survivants humains avec tous les stéréotypes du genre, y a même une gamine de l'âge de notre petit héros (par la suite ça pourrait envoyer du lourd !) Bon j'arrête là, je crois que je viens de gagner un point en avisant une série pour enfants.

21/09/2014 (modifier)
Par jurin
Note: 3/5

Le premier tome de ce dyptique est plaisant mais à mon humble avis cela manque un peu de rythme, de cohésion et de suspense, il manque un petit quelque chose pour titiller l’intérêt du lecteur. Ceci dit l’histoire est bien imaginée, Caldoria est une colonie terrienne située à des années-lumière de la planète terre, elle est sous contrôle des robots après une révolte orchestrée par Iahvé, une machine (je suppose) très évoluée. On suit donc l’histoire de Stan jeune adolescent et d’un robot ami qui vont tenter d’inverser le cours des choses. Le dessin style ligne claire est irrégulier et alterne le très bon et le moyen, les décors ne sont pas toujours travaillés régulièrement si bien que par endroits le dessin apparaît tantôt froid, tantôt maladroit. A la lecture des premières pages on devine le grand potentiel de Yann Valeani. 2.5

25/01/2014 (modifier)