Kamakura Diary

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Les 3 sœurs Kohda, qui habitent à Kamakura, ont reçu une lettre leur annonçant la mort de leur père, qu'elles n'avaient pas vu depuis le divorce de leur parents il y a 15 ans. C'est ainsi que sur ordre de leur grande sœur Sachi, Yoshino et Chika partent à Yamagata pour assister aux funérailles de leur père. Une fois sur place, elles feront la connaissance de Suzu, leur charmante demi-soeur... En octobre 2015 sort au cinéma en France l'adaptation de cette série, réalisée par Hirokazu Kore-eda : "Notre petite soeur".


BDs adaptées en film La BD au féminin : le manga Shogakukan Shojo

Les 3 sœurs Kohda, qui habitent à Kamakura, ont reçu une lettre leur annonçant la mort de leur père, qu'elles n'avaient pas vu depuis le divorce de leur parents il y a 15 ans. C'est ainsi que sur ordre de leur grande sœur Sachi, Yoshino et Chika partent à Yamagata pour assister aux funérailles de leur père. Une fois sur place, elles feront la connaissance de Suzu, leur charmante demi-soeur...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Avril 2013
Statut histoire Série terminée 9 tomes parus
Couverture de la série Kamakura Diary
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

28/04/2013 | Pasukare
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il manque incontestablement à cette série une dimension un peu plus sérieuse pour se démarquer des autres joséi manga et pour accrocher le lecteur. Le sujet est pourtant très intéressant car il parle de la relation familiale dans les familles recomposées. Très souvent, le père ou la mère quitte le foyer laissant des enfants seuls derrière eux et qui doivent se construire sans ce lien. Il est assez intéressant de suivre le parcours de ces trois soeurs unies par un même événement tragique à savoir la disparition d'un père qu'elles ont à peine connu. Rien n'est trop pesant à cause d'un humour omniprésent. Bref, on pourra trouver cela assez habile ou pénible selon les cas...

05/05/2016 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Akimi Yoshida a eu le prix d'excellence au Japan Media Arts Festival, a été nommée au Ozamu Tezuka Prize et a eu la 3ème place au Manga Taisho Award avec le premier tome de cette série. Kana le mentionne d'ailleurs par un sticker collé sur la couverture du tome 1 et j'avoue que ça a pas mal joué, en plus de style graphique, de l'histoire et de l'esthétique de la couverture, pour me convaincre d'entamer cette nouvelle série qui est ma foi fort sympathique. Tout commence avec l'annonce de la mort de leur père à trois sœurs qui n'ont pas vu ce dernier depuis quinze ans, lorsque ce dernier a quitté sa femme pour une autre avec qui il a eu une fille. Les deux plus jeunes se rendent aux funérailles et font alors la connaissance de leur demi sœur (Suzu, une jeune fille de 14 ans) qui va décider de tout quitter pour venir rejoindre ses trois sœurs à Kamakura. L'auteur va donc nous raconter la vie de ces jeunes filles, comment elle vont faire connaissance et apprendre à vivre ensemble, comment chacune vit à sa façon la disparition du père, comment la plus jeune s'intègre à sa nouvelle vie. Le 3ème et dernier chapitre du tome 1 d'ailleurs est presqu'entièrement consacré à l'intégration de la Suzu dans sa nouvelle école. Graphiquement c'est assez réussi, c'est propre et sans fioriture, dans un style réaliste avec quelques rares déformations (souvent dues à des excès de boisson...). Sans raconter de choses extraordinaires ni non plus follement passionnantes, cette série a réussi à m'accrocher par sa fraîcheur, sa spontanéité, son humour et ses petites anecdotes historiques ou culinaires. J'aime bien me plonger de cette manière dans la vie quotidienne nippone. Je lirai donc avec plaisir la suite des aventures de cette famille recomposée. J'ajoute qu'une adaptation au cinéma par Hirokazu Kore-eda ("Notre petite soeur") sort en France le 28/10/2015.

28/04/2013 (MAJ le 28/10/2015) (modifier)