Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Pays des trois sourires

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 16 avis)

Le village de Maki est détruit par les tremblements de terre. Il part au bout du monde pour demander à Dieu d'arrêter ça.


Animalier Catastrophes naturelles Lewis Trondheim OuBaPo

Maki et ses copains sont deséspérés : depuis quelques temps, des tremblements de terre réguliers détruisent tout dans le pays. Maki est donc chargé de partir à la recherche de Dieu. Mais Dieu lui même pourra-t-il faire quelques choses contre des méchants très méchants ? Des gags de quatre cases qui construisent petit à petit une quête originale.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1997
Statut histoire Strips - gags (c'est aussi une histoire complète) 1 tome paru
Couverture de la série Le Pays des trois sourires
Les notes (16)
Cliquez pour lire les avis

30/07/2002 | Thorn
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime bien lorsque Trondheim raconte une histoire complète sous forme de strips. Je trouve cela assez original et il est très bon dans ce format. L'histoire part sur une idée complètement délirante et on retrouve l'humour de Trondheim. Il y a des passages vraiment rigolos et les deux personnages sont attachants. Je dois tout de même admettre que certains gags ne fonctionnent pas trop et que la qualité est un peu inégale. Cela reste une histoire sympathique mais il ne faut pas s'attendre à rire à tous les strips. Le dessin est du pur Trondheim et j'aime bien.

12/10/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Trondheim a réussi avec cet album le petit tour de force de réaliser une histoire cohérente en accumulant une série de 100 strips (chacun de trois ou quatre cases). Le dessin des personnages est minimaliste, les décors sont quasiment absents, mais ça passe bien ici, car ce n’est pas le plus important. Chaque strip est conclu par un gag, plus ou moins drôle il faut le dire. Mais l’ensemble est plutôt une réussite je trouve. Pas de gros fou rire, mais j’ai très souvent souri aux dialogues généralement cons, voire débiles ou faux jeton des protagonistes lors de leur quête de Dieu, censée régler la situation dramatique où se trouve un village, frappé par des tremblements de terre. Un bon cru de Trondheim.

30/10/2014 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Vraiment délirante cette bd ! Lewis Trondheim nous plonge dans un univers fantastique où les personnages sont des êtres difformes un peu à la manière des célèbres séries « Donjon » (chez Delcourt) du même auteur. L’histoire du « Pays des trois sourires » met en scène deux protagonistes principaux qui sont à la pêche. Lors de leur retour au village, ils apprennent par les habitants que les scènes de désolation qui y règnent sont l’œuvre d’un violent tremblement de terre. Ça aurait pu s’arrêter là sauf que les secousses se répètent sans cesse… Du coup, un de nos deux amis se met en tête de suivre un charlatan dans son projet de rencontrer Dieu afin de lui demander des explications sur ces tremblements de terre… Le scénario est loufoque non ? En fait, il permet surtout à l’auteur de placer des situations improbables agrémentées de dialogues tout aussi dingues. Les personnages sont attachants et le dénouement de cette histoire m’est apparu assez surprenante. La mise en page est originale par son découpage en trois rangées de trois cases bien distinctes comme si chaque ligne comportait un strip alors qu’en réalité l’ensemble de ces mini-récits forme vraiment une histoire complète. Le tout donne un récit sympa, assez marrant et agréable à suivre sans pour autant que cette bd figure parmi mes immanquables. Les amateurs de bandes dessinées reconnaitront tout de suite le coup de patte de Lewis Trondheim, il est facilement identifiable par la présence de personnages mi-humains mi-animaliers et par son style à la limite de son classement en ligne claire. Sans être un fan de ce genre de dessin, je lui loue sa grande lisibilité. Je pense que les fans de Lewis Trondheim et notamment ceux qui apprécient hautement les « donjons » réalisés par le même auteur passeront un excellent moment de lecture avec le « Pays des trois sourires » car ils retrouveront son humour et son dessin si particuliers. Quant aux autres bédéphiles, ils devraient prendre également du plaisir à feuilleter cet album.

20/06/2010 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Le pays des trois sourires a bien dû me faire sourire au moins trois fois. Trondheim s'amuse à réaliser une suite de strips, chacun pouvant se lire indépendamment mais qui racontent globalement une histoire cohérente. Ce qui est réussi c'est que la majorité des strips sont empreints d'un rythme où avec seulement 4 cases l'auteur parvient à rendre un gag qui fait mouche. Reste que cela enfile quelques lieux communs sur la spiritualité, et que peu de choses provoquent un vrai rire. Donc ce n'est pas la bande dessinée à conseiller à ceux qui veulent s'en payer une bonne tranche. Dessin pas précis ni joli mais ce n'est pas ce qu'on vient rechercher dans cette lecture.

17/06/2010 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Je ne saisi pas bien pourquoi on parle de strips ou de gags dans cette production, car qui dit strip dit chute, alors que de chutes effectives je n'entrevois que celles qui peuvent clore un chapitre ou la bd elle-même. Tout au long de ma lecture je me suis demandé pourquoi l'auteur a fait ce choix et je pense sincèrement que c'est juste par mesure d'originalité, je le trouve judicieux car étonnant mais j'avoue en même temps qu'il m'a parfois gênée, n'y voyant pas l'intérêt intrinsèque du principe, l'histoire étant suffisamment accrocheuse, fluide et intelligente pour se passer d'un tel procédé. Le récit surnage sur dans une certaine forme d'absurde et encore là aussi je parlerais plutôt d'aventure fantastique, car je n'ai trouvé l'histoire à aucun moment vraiment déjantée. Tout ce tient, tout s'explique et les évènements s'enchaînent en toute cohérence. Seul l'univers est un peu atypique et l'humour parfois décapant, surtout grâce à Sékelle qui ne rate jamais ses entrées en scènes ni même ses sorties. Seule la fin m'a laissé un petit goût d'amertume… Graphiquement c'est du joli Trondheim, simple et efficace. Dans un style minimaliste il s'accorde à la perfection avec ce récit tout aussi simple mais très original. PS : J'avais bien senti la démarche de l'auteur, comme nous le rapporte ThePatrick dans son avis, Trondheim a bien fait cette histoire d'un bloc presque dans son entier et c'est après coup qu'il a fait sa mise en forme ! J'ai envie de me jeter des fleurs ! De m'embrasser moi-même ! Et de me rouler dans boue !

06/02/2010 (modifier)
Par Jetjet
Note: 4/5
L'avatar du posteur Jetjet

Trondheim ! Monsieur Lewis Trondheim ! Que dire de plus qui n’a été dit sur cette personne unique de la bd franco-belge ! Tombé par hasard sur la page qu’il publiait à l’époque dans les Inrocks (et qui ont été reprises et publiées depuis dans les aventures de l’univers), je n’ai cessé de découvrir à mon rythme l’œuvre unique de ce personnage atypique qui de ses essais nombrilistes de dessinateur aux aventures farfelues de Donjon ou Lapinot ou de l’Oubapo n’ont cessé d’éveiller ma curiosité et mon intérêt. Dire que je connais tout de lui et de son œuvre serait prétentieux et incongru car finalement en bon lecteur et en bon fan, j’agis un peu comme lui, découvrant son œuvre au gré de mon humeur, sans ordre préétabli et c’est ainsi que je me suis laissé tenter par ce bouquin, cette fameuse quête de l’absurde que contient Le Pays des 3 Sourires, titre n’évoquant rien de précis si ce n’est peut être un certain personnage à trois facettes dont je vous laisse découvrir l’originalité ! Alors l’objectif de Trondheim cette fois est de raconter une histoire hautement improbable de 100 strips de 4 cases chacun. Dans l’absolu on pourrait même s’imaginer que chaque strip peut être lu à part indépendamment car la dernière case amène toujours une touche humoristique réussie ou non mais même dans le pire des cas je me suis surpris à en sourire souvent. Alors certains peuvent trouver l’exercice vain, forcé et peu convaincant mais c’est oublier le talent de l’auteur à faire de chaque situation un reflet de l’absurde ! En gros ça parle de bestioles vivant sur une planète inconnue et devant les tremblements répétés détruisant chaque fois un peu plus leur village, deux d’entre eux prennent l’initiative d’aller trouver Dieu lui-même pour lui demander que cela cesse ! Et ? C’est tout ? Et bien oui ma bonne dame ! Mais pour qui adore ces dessins ronds en noir et blanc que je trouve savoureux et apprécie l’humour pince sans rire propre au monde absurde que l’auteur manipule avec dextérité, c’est un véritable régal ! De surcroit l’éditeur a également mis les petits plats dans les grands avec une édition sans aucune faute de gout et à grande échelle (ce qui nous change des minuscules pattes de mouche) donc si vous êtes fans comme moi, aucune raison de passer à côté et peut être serez-vous convaincus que Dieu existe réellement mais que c’est un bel incapable !

04/09/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Très bon Trondheim. On a à nouveau une sorte d'exercice Oubapo : 1 histoire divisée en 100 strips eux mêmes composés de 4 cases. Si l'on remet dans le bon sens : avec 4 cases, Trondheim nous fait un strip. Il en produit 100 qui se suivent et forme une histoire complète et cohérente. Voilà pour la forme, pour le fond, c'est du Trondheim classique mais du bon. J'aime son humour et son inventivité. Le dessin est simple mais efficace et adapté à ce type de production. A découvrir, cette BD a en plus l'avantage d'avoir un prix très correct.

16/06/2009 (modifier)
Par picado
Note: 4/5

Une énorme crise de rire tout seul dans un bus cette bd. Il faut dire qu'il y a un certain culot dans cette bd, qui a un certain côté décapant et surréaliste. Une bd en strips peut avoir une efficacité complètement atteinte dans cette bd. C'est très décalé et j'ai beaucoup apprécié cet humour. Après il faut le lire pour voir si on aime... C'est comme les blagues.

31/12/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Cet album m'a presque ennuyé par moment. En fait, c'est une petite histoire sous forme de conte hachée en strips comiques. L'histoire en elle-même rappelle l'imagination de Trondheim sans être véritablement exceptionnelle même si je l'ai suivi sans déplaisir. Mais par contre les gags de chaque strip ne m'ont vraiment pas fait rire. J'ai presque trouvé que le choix de fournir un gag toutes les 4 cases était comme un acte forcé, une expérimentation plutôt ratée car les gags en eux-mêmes sont très moyens et ne bénéficie pas d'un "décor" favorisant un humour novateur. Ce sont pour la plupart des gags déjà-vus simplement adaptés à ce petit conte. Bon, hormis le fait que je n'ai vraiment pas ri à la lecture de cette BD et que je n'ai pas non plus vraiment été captivé, je trouve néanmoins que la qualité physique de cet album était très bonne. Outre le fait que la mise en page de chaque planche soit très joli et propre, le papier aussi est très beau et bien solide et la couverture belle. C'est une BD qu'on aime à tenir entre ses mains et à posséder. Dommage que ce format aie mérité à mes yeux un meilleur contenu...

03/03/2005 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

J’apprécie beaucoup l’exercice de style de Trondheim, plus que le fond de l’histoire en lui-même. Il est vrai qu’il est peu courant d’avoir 100 mini chutes dans un même récit. Elles ne sont pas toutes drôles, certes, mais elles ponctuent assez bien l’histoire principale. Les contraintes que l’auteur s’impose pour juxtaposer des « histoires dans l’histoire » sont nombreuses. De plus, le style graphique dépouillé, voire minimaliste, sert bien le récit. La fin est banale et un peu rapidement expédiée mais ce n’est pas ce que je retiendrai de l’album. Bref, un bon moment de délassement ...

28/10/2004 (modifier)