Mes petits plats faciles by Hana

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Petit guide en manga de recettes faciles et rapides...


Akita Shoten Bouffe et boisson Josei ou Redikomi

L’histoire nous entraîne dans le quotidien d’une jeune femme, Hana, qui après la mutation de son mari dans une autre ville, commence à cuisiner sur le pouce. Un peu paresseuse, Hana a pourtant énormément de talent dès lors qu'il s'agît de cuisine. Mais cuisiner, ça prend du temps ! Et bien NON ! Hana, au fil des pages, nous explique comment réaliser de bons petits plats, rapidement, avec les restes dans les placards et le réfrigérateur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Mars 2013
Statut histoire Histoires courtes 3 tomes parus
Couverture de la série Mes petits plats faciles by Hana
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

01/04/2013 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai sans doute trop mangé de ces mangas culinaires qui pullulent actuellement sur le marché. Oui, je suis en période d'indigestion. En l'occurrence, nous avons droit à une succession de petits plats japonais mitonnée par Hana se définissant elle-même comme une truie heureuse (je n'invente rien). Arrivé au 17ème plat de manière tout à fait linéaire (un plat par chapitre), on n'aura plus très faim. C'est destiné avant tout à un public japonais aimant cette cuisine vite faite en fouillant les restes des placards. Certes, on pourra s'attacher à Hana au fil des recettes. Cependant, le quotidien des situations va finir par nous lasser. Hana parle beaucoup toute seule et se jette des fleurs sur la qualité de sa cuisine. Vous saurez à quelle sauce vous allez être mangé et vous allez déguster !

07/04/2016 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Je savais que les mangas culinaires étaient à la mode au Pays du Soleil Levant, mais jusqu'à présent peu de titres avaient été traduits chez nous, hormis Le Gourmet solitaire. Voici donc venir ce manga où la jeune Hana, désoeuvrée après la mutation de son mari en province, dont meubler seule ses soirées, en particulier pour les repas. Un peu paresseuse, elle se retrouve à "inventer" des plats originaux, avec de nombreux ingrédients traditionnels japonais. Le plus souvent ça donne effectivement faim, même si au final peu de plats sont reproduits, mais le charme passe par le côté un peu bestial d'Hana, qui mange la plupart du temps toute seule. le dessin est assez simple, l'ensemble est lisible par presque tous les publics, l'intimité de Hana se résumant souvent dans ces repas et quelques douches (mais à part une case, il n'y a pas de nudité. C'est donc fort sympathique, et ça aide à connaître un peu mieux la gastronomie nipponne.

01/04/2013 (modifier)