Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Eloïsa et Napoléon

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Quand l’amour se fait poésie…


Auteurs espagnols La Boite à Bulles

Tout le monde veut être aimé. C’est parfois facile, parfois très compliqué. Il faut un peu de hasard, un peu de magie, un peu de réalité et beaucoup de quotidien. Il faut avant tout trouver le prestidigitateur, l'alchimiste de notre formule personnelle, qui fasse de chaque jour, un moment de fantaisie. Quelqu'un pour nous montrer comment tout peut être simple, par un tour de passe-passe, d’un simple mot ou grâce à un élixir. Pour Napoléon, c’est Eloisa. Et pour Eloisa, c’est Napoléon. Même si elle est grande et grognon, lui minuscule et souriant. Ils se sont croisés, un jour, au marché aux fleurs. Et si Eloisa s’est enfuie, Napoléon n’en a pas moins décidé qu’ils étaient faits l’un pour l’autre, pour la vie ! Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Août 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Eloïsa et Napoléon

22/08/2012 | Alix
Modifier


Par gruizzli
Note: 2/5
L'avatar du posteur gruizzli

Avec le temps, le sucre me dérange de plus en plus au niveau du palais, surtout dans le café. Et le sirupeux me colle beaucoup trop à la gorge. Et ici, je dois dire que ça a du mal passer ! Doux et sucré, voir mièvre parfois. D'autant que ça m'a peu intéressé dans le déroulé, également. Mais commençons par le commencement : l'idée de l'histoire m'a intéressé et j'ai vite eu envie de découvrir la suite, même si j'ai commencé à avoir peur vers la moitié de l'album. En effet, elle avance assez peu au final, et même stagne un peu dans un chapitre complètement hors-sujet (selon moi) dans l'histoire. En fait, c'est plutôt que cette histoire est mignonne et touchante, mais qu'elle est très limitée dans son déroulé (on s'arrête assez vite, ce qui est frustrant à mon gout) et que l'on présente bien plus le point de vue du gars. Le dessin joue bien dessus, notamment sur les idées de taille, mais les pages s'enchainent vite sans beaucoup d'actions et au final je me suis retrouvé à le lire en dix minutes en attendant vainement le moment du décollage. Un peu déçu de cet opus, donc, qui peine à me convaincre. J'ai gouté à trop de bonnes BD pour rester là-dessus, malgré le côté doux qui en ressort. Trop de sucre, je pense.

13/10/2021 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

« Eloïsa et Napoléon » nous raconte une rencontre amoureuse, donc sur le fond, passez votre chemin… mais la forme m’a vraiment enchanté. D’abord les textes sont magnifiques, et font preuve d’une poésie rarement vue en BD… l’auteur est une femme, surprise, surprise ! Mais c’est surtout le côté graphique qui m’a enchanté… Le dessin tremblotant et à main levée ressemble à de l’esquisse, et pourtant fourmille de détails. Les planches au découpage traditionnel (gaufriers de cases) laissent souvent place à de véritable explosions graphiques, avec des pages pleines (voir des double pages pleines) fourmillant de détails, et sur lesquelles sont venues se greffer quelques cases par-ci par-là… je vous ai mis quelques exemples dans la galerie, mais je vous encourage vivement à feuilleter l’ouvrage en librairie. Mon seul regret est que je n’ai pas bien compris la pertinence du 5eme chapitre. Mais cela ne m’a pas du tout gâché ma lecture… Une histoire pas très originale, certes, mais remplie de poésie, et superbement mise en image… un coup de cœur !

22/08/2012 (modifier)