Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Pieuvre

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

La Pieuvre raconte le combat de plusieurs magistrats italiens pour identifier, appréhender et mettre derrière les barreaux la plupart des membres de la mafia sicilienne. Un combat de 14 ans.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Animalier Auteurs Italiens Documentaires Gangsters Gros albums Italie Noir et blanc

La Pieuvre raconte le combat de plusieurs magistrats italiens pour identifier, appréhender et mettre derrière les barreaux la plupart des membres de la mafia sicilienne. Un combat de 14 ans. Après une longue introduction montrant la façon dont les réseaux et les alliances se nouent, l'album propose de suivre le parcours de deux juges, Falcone et Borsellini. Bien du sang et des larmes vont couler pendant ces presque 15 ans de lutte conte la Pieuvre...

Scénariste
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Avril 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Pieuvre
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

28/06/2012 | Spooky
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Un impressionnant ouvrage qui conte comment dans les années 80 un groupe de magistrat s'en est pris à la mafia italienne alors toute puissante. Comme le monde de la mafia m'intéressé, j'ai eu du plaisir à lire cet ouvrage, mais je crois qu'il faut vraiment aimer le sujet pour apprécier ce documentaire parce que la lecture nécessite plusieurs heures et de plus il y a tellement de protagonistes que je suis souvent allé avoir les biographies afin de me souvenir qui était qui. Le début n'est pas toujours facile à comprendre, mais heureusement cela devient plus clair au fil des pages. J'ai aussi aimé le dessin que j'ai trouvé beau avec un excellent noir et blanc et l'idée que les personnages aient des têtes d'animaux me plait bien.

03/12/2013 (modifier)
Par PAco
Note: 1/5
L'avatar du posteur PAco

Pfffffffffffffffff.... Ba merde alors ! C'est pourtant sur deux très bonnes recommandations que je me suis attelé à cette lecture, et fait rarissime, je n'ai pas réussi à aller jusqu'au bout. Ce n'est pourtant pas ces quelques 400 pages qui m'ont refroidi, mais bien la narration impliquant autant de protagonistes que l'annuaire de Palerme avant le début des règlements de comptes. C'est indigeste au possible ! Personnages, dates, situations : j'ai beau avoir pris mon temps, persisté à avancer laborieusement dans ma lecture, je n'ai pas pu pousser plus loin que la moitié de l'ouvrage. D'autant que je n'ai pas trouvé le dessin pertinent, surtout pour les personnages. Déjà qu'ils sont légion, qu'avec le peu de familiarité avec les noms italiens, on finit par s'y perdre, mais le choix de les représenter avec des têtes d'animaux n'a fait qu'ajouter à ma confusion. Bref, belle déception, car je trouvais le sujet intéressant, mais là, désolé, la lecture doit rester un plaisir et non pas une contrainte... Je jette l'éponge.

25/04/2013 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Impressionnant album. Il nous raconte en effet de façon extrêmement documentée la lutte de plusieurs magistrats italiens (mais surtout Falcone et Borsellini) contre la Pieuvre, surnom de la Cosa nostra, la mafia sicilienne. 14 ans de lutte, des centaines de morts (et je n'exagère pas) dans les rangs des forces de l'ordre ou de la justice mais aussi dans les rangs mafieux qui se déchirent entre eux... Une histoire très complexe, comme en témoignent les 180 (!) biographies succinctes présentes en bonus. Le début du récit est un peu difficile, car des tonnes de personnages nous sont présentés, au fil de l'action. Mais très vite, pour peu que l'on se plonge dedans, cela devient plus fluide, on commence à piger les positionnements des uns et des autres. Ce début nous montre peu ou prou le fonctionnement des factions mafieuses, leurs constitution de réseaux, de trafics, d'alliances, mais aussi les traîtrises... Et d'un coup le récit bascule presque exclusivement sur le travail des magistrats chargés de l'instruction de ce dossier mafieux. Un travail monumental (je parle de celui des magistrats, suivi de près par celui du scénariste), dont on mesure encore peu, 20 ans après, le retentissement. Des centaines de meurtres, des centaines d'arrestations, dans les deux bords, mais au coeur de tout ça, la volonté de quelques hommes pour couper la tête et tous les tentacules de l'infâme créature... Vraiment impressionnant et passionnant... Graphiquement Giffone s'adjoint les services de deux artistes, au travail très particulier. En noir et blanc, avec des personnages à faciès d'animaux, mais tout de même reconnaissables (j'ai reconnu tout de même Berlusconi et Falcone, par exemple), dans un style assez proche de certains polars américains, très efficace. Je regrette un peu que le travail des décors, réalisés apparemment à l'aquarelle en niveau de gris, "bave" parfois sur l'encrage, mais c'est un détail. Passionnant, si vous avez plusieurs heures à occuper pour en savoir plus sur la mafia sicilienne...

28/06/2012 (modifier)