Catwoman (DC Renaissance)

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

La version reliée des épisodes périodiques de la série Catwoman issue du relaunch New 52 en 2011 (DC Renaissance en France).


Auteurs espagnols Batman DC Comics DC Renaissance Des méchants super ! Guerrières Super-héros Univers des super-héros DC Comics Voleurs et cambrioleurs

Plus que le profit qu'elle en retire, rien n'excite plus Selina Kyle que la cambriole, ou l'art de dérober au nez des plus puissants leurs objets de valeur. Mais si elle n'hésite pas à utiliser ses charmes pour arriver à ses fins, tous n'y succombent pas, et Catwoman mettra, malgré elle, ses proches sous la coupe de nouveaux truands revanchards. Et cette fois, même sa relation intime avec le protecteur de Gotham ne pourra pas la tirer d'affaire.

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Juin 2012
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Catwoman (DC Renaissance)
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

20/06/2012 | dut
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

J’ai bien aimé les deux premiers tomes… puis mon intérêt pour la série a profondément chuté. Il faut dire que les deux premiers tomes nous offrent une Catwoman avant tout voleuse. Le scénario n’est pas spécialement axé sur les super pouvoirs de super-héros et de super-méchants. Catwoman y apparaît sous les traits d’une très habile voleuse de haut vol, féline, non dénuée d’humour ni d’humanité. Son petit univers se met gentiment en place, la description de ses coups (dont le fantastique n’est pas absent, loin s’en faut) est bien racontée, et puis… Et puis bardaf ! Le tome 3 nous offre une histoire avec le Joker à laquelle je n’ai pas compris grand-chose. Le récit jusqu’alors assez linéaire, devient syncopé. On saute d’une histoire à l’autre sans aucun lien réel. Certains chapitres nous sont imposés sans que l’on comprenne trop ce qu’ils viennent faire à cet instant du récit (une peu comme si on vous mettait un épisode dans l’esprit des fêtes de Noël au milieu d’une saison de Game of Thrones, avec guirlandes, grandes scènes de pardon et échange de cadeaux sous le sapin). J’ai tenu jusqu’à la fin du tome 5. Là, ça ressemble tellement à un fourre-tout sans queue ni tête d’épisodes qui sont en fait issus d’autres récits d’autres personnages à d’autres moments et en d’autres lieux que je n’en ai plus rien à kicker. La série s'est terminée depuis et ce dernier tome sent tellement l'album de remplissage à fins uniquement mercantiles que je ne peux que vous en déconseiller l'achat.

07/11/2017 (MAJ le 17/08/2018) (modifier)
Par Erwelyn
Note: 4/5

J'arrive au comics assez tard et pas par le biais des super-héros. C'est donc un univers que je connais plus par les adaptations cinéma. J'ai donc ouvert ce Catwoman par curiosité... et je l'ai lu d'une traite avec un enthousiasme inattendu. Certes la belle est sexy à souhait mais peut tout autant être très vilaine, défigurée par la rage. La relation aux personnages annexes est claire, le scénario efficace et ce qui m'a aussi plu c'est cette malchance qui semble ne jamais lâcher Catwoman et donne une touche humoristique au milieu des scènes d'action. Le graphisme est superbe et j'ai hâte de lire la suite.

15/08/2012 (modifier)
Par dut
Note: 4/5

Toujours pareil, je ne suis pas un grand connaisseur de l'univers DC, mais je prends un grand plaisir à le découvrir avec le "relaunch" DC. Après Batman, voici Catwoman dans le "Batverse" (l'univers de Batman, à Gotham city) Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'action est présente dès le début du tome ! Pas de temps à perdre, ça enchaine direct. Heureusement il y a des petits flashbacks pour nous faire comprendre certaines choses. L'histoire est donc plutôt rythmée, mais aussi un peu sombre, (mais elle cherche les ennuis aussi la minette) on s'attache assez à Selina notre Catwoman, et c'est aussi assez sympa de sentir la présence de Batman jamais très loin et qui surveille tout ça... Graphiquement, c'est plutôt joli, Catwoman est sexy à souhait dans sa combi de cuir (miaouuuu :)). J'avoue ne pas avoir été spécialement choqué par une scène un peu "osée" à la fin du #1 (elle avait fait grand bruit apparemment à sa sortie en VO, mais sûrement car la suite n'était pas encore sortie). Bref un tome 1 avec une histoire terminée, mais qui annonce du bon pour la suite ! En tout cas, merci à Urban Comics, car depuis qu'ils ont récupéré la licence DC en Janvier 2012, ils font un excellent boulot, les éditions sont superbes, et le catalogue est très alléchant !

20/06/2012 (modifier)