Agito Cosmos

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Le monde du silence et celui des étoiles se sont donnés rendez-vous dans cette BD. Intrigue et aventure se tirent la bourre à travers 3 destins croisés...


D'un côté, les membres d'équipage du SS Robin Suzumiya. Embarqués par le capitaine Spöring dans une mission d'exploration des fonds marins et de collecte des vestiges de la civilisation humaine, cela fait déjà quelques temps qu'ils sont en mission sans en connaître le véritable but. Loin à la surface, dans son village sur pilotis, le jeune Alfonsino s'apprête à passer l'épreuve initiatique du gratte-coque. Au fond de la mer, il est attiré par une pierre luminescente qui scellera son destin... Il y a aussi la jolie Agnès, tenue en vie dans une sphère de liquide par un savant peu scrupuleux, et que tente de sauver Duncan Dimanche. Ils ne le savent pas encore, mais les destins de ces héros vont bientôt se croiser... Avec Agito Cosmos, Olivier Milhaud et Fabien Mense nous font rentrer de plain-pied dans une surprenante saga, entre imaginaire débridé, personnages inédits et intrigues sophistiquées.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Février 2012
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Agito Cosmos
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

03/04/2012 | PAco
Modifier


Chers dieux, Faites que cette série devienne grandiose. Et ça commence fort, très fort pour une BD jeunesse (encore une que tous les adultes devraient lire). Le mythe de base est la pierre philosophale, celle qui prolonge la vie humaine au delà de ses bornes naturelles. Pierre que trouve Alfonsio malgré lui durant un rite initiatique. Se rajoutent à ce fond des dieux. Ils ont apporté la connaissance aux hommes (métaphore du mythe de Prométhée) suite à un déluge annoncé. Mais l'un d'eux vit encore parmi les hommes et fait l'objet de l'enquête de Duncan Dimanche. Il faudra aussi compter sur la présence de quatre membres d'un équipage sous-marin à la recherche de savoirs perdus de l'ancienne humanité. Et pour finir intervient un méchant scientifiquo-mafio-chercheur d'éternité en traquenard. Tout ceci narré avec une magnifique référence linguistique pour la seule ville refondée par les humains : la nouvelle Istanbule. Istanbule qui veut dire la ville. Si vous avez la quarantaine proche ou débordée vous risquez comme le résume si bien Paco d'adhérer au dessin qui est un condensé de nos séries animées enfantines Alors je vous en prie colocataire humain, accrochez bien vos bouteilles et plongez au plus profond d'"Agito Cosmos".

20/03/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Ro

J'ai eu une belle surprise avec cette série dont je n'attendais strictement rien. Il s'agit d'une intrigue de science-fiction de belle envergure sur une Terre complètement bouleversée par les élements et les années. Il y a là beaucoup de potentiel et même si le premier tome reste introductif, j'attends beaucoup de la suite dans l'espoir de rapidement relever ma note. Pour le moment, nous avons trois récits racontés en parallèle, dans des cadres bien différents mais dont on comprend vite qu'ils vont se recouper. L'univers imaginé là est empli de mystères qui ne sont expliqués qu'au compte-gouttes. Le lecteur n'est pas pris pour un idiot et trop mené par la main, mais en contrepartie il faut un peu s'accrocher pour s'y retrouver au départ. Les mystères restent franchement nombreux en fin de premier tome. Il faut donc que la suite soit à la hauteur de l'enjeu promis. J'espère pouvoir avoir confiance car j'ai apprécié l'imagination du cadre imaginé là et les personnalités des protagonistes.

16/07/2012 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur PAco

Voici une autre très bonne découverte de ce printemps en BD jeunesse ! "Agito Cosmos" remet l'aventure au centre de façon originale. Une intrigue (pour l'instant) bien construite, avec un Fabien Mense qui pose d'emblée ses marques avec un trait très personnel. Alors après, on aime ou on n'aime pas, mais c'est stylé ! Pas de pot, j'ai un peu de mal avec ce style qui tire entre plusieurs influences que je caricaturerais entre "Il était une fois l'homme", Dragonball et "Les Cités d'Or", pour les personnages... On est entre le dessin animé et le manga, et autant j'ai pu aimer ces dessins animés, autant je trouve que ça fait un peu daté pour une BD actuelle. Mais bon, en laissant de côté cet arrière goût très personnel, le tout est de très bonne facture et impose une narration très rythmée et pleine d'imagination. Ce premier tome nous pose les bases d'un univers solide et original où évolue une société bien pensée. On suit tour à tour les traces d'une mission d'exploration sous-marine, le rituel de passage à l'âge adulte d'un ado et enfin l'enquête d'un dénommé Duncan Dimanche... Trois histoires qui restent pour l'instant à distance mais qui commencent à converger petit à petit et à forger ce qui fait le(s) secret(s) qui semblent jalonner et construire cette série... Tout cela est plus que prometteur, et c'est avec un brin d'amertume qu'on arrive aux dernières pages de ce premier album et qu'il nous faudra encore attendre pour lire la suite de ces aventures. Un bon 3.5/5 plus un coup de coeur, en attendant de voir comment va évoluer cette série très prometteuse avec ce premier opus !

03/04/2012 (modifier)