La Grande Guerre de Charlie (Charley's War)

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Saluée unanimement outre manche et régulièrement rééditée, cette œuvre est pratiquement inconnue du public français


1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale Auteurs britanniques Première Guerre mondiale

La série La Grande Guerre de Charlie (Charley’s War), qui compte huit volumes, a été créée par Pat Mills et Joe Colquhoun et publiée entre 1979 et 1988 dans le magazine hebdomadaire Battle au Royaume-Uni, dont elle fut le plus grand succès. Elle est considérée à ce jour comme l’une des meilleures bandes dessinées de guerre et relate le quotidien du jeune Charlie Bourne, adolescent de 16 ans qui, entraîné dans l’élan patriotique général, se porte volontaire pour s’engager dans l’armée Britannique pendant la Première Guerre Mondiale. S’appuyant sur un travail de documentation extrêmement minutieux et servi par l’impressionnante mise en image de Joe Colquhoun, le scénariste Patrick Mills nous propose une expérience inédite dans la bande dessinée de guerre : une immersion continue, sans répit ni temps mort, redonnant à l’horreur et à l’absurdité de la guerre des tranchées toute sa force et son intensité. Saluée unanimement outre manche et régulièrement rééditée, cette œuvre est pratiquement inconnue du public français, seuls quelques épisodes ayant été publiés en France dans les magazines de petit format Bengali et Pirates, entre 1982 et 1986. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Octobre 2011
Statut histoire Série terminée 10 tomes parus
Couverture de la série La Grande Guerre de Charlie
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

25/11/2011 | jurin
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

La grande guerre vue du côté anglais. Je m'attendais une fois de plus à un héros accomplissant moult exploits mais bonne surprise rien de tout cela, notre Charlie est un homme tout ce qu'il y a d'ordinaire a qui il arrive de temps à autre sans le faire exprès d'avoir un comportement justement héroïque. Pour autant les horreurs de la guerre ne lui sont pas épargnées et nous vivons au rythme des souffrances qui font son quotidien à lui et à sa compagnie. Le propos est clairement antimilitariste mais de manière assez édulcoré, c'est plus le trait du dessin en noir et blanc qui apporte la touche montrant l'horreur de la guerre. Même si le découpage en histoires assez courtes, deux à trois pages, la lecture si elle n'est pas redondante finit tout de même par être un peu longuette. Oui à l'emprunt mais l'achat n'est pas conseillé.

23/09/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Je ne suis pas un grand fan des histoires de guerre, mais en ouvrant le premier album pour le feuilleter un peu, j'ai trouvé le dessin génial et j'ai donc emprunté les trois premiers tomes. J'ai eu un peu peur au début parce que chaque histoires ne durent que trois ou quatre pages, mais heureusement les histoires se suivent et une même histoire peut durer plusieurs épisodes. Les histoires sont pas mal du tout et les personnages sont attachants. Cela va surement plaire aux amateurs du genre. Mais ce que j'ai surtout aimé ce sont les dossiers que l'on retrouve au début et à la fin de chaque album qui sont intéressants et particulièrement les commentaires sur les différents récits.

08/04/2013 (modifier)
Par jurin
Note: 3/5

Cette BD parue en Grande-Bretagne de 1979 à 1986 relate les aventures de Charly Bourne jeune engagé dans l’armée anglaise pendant la grande guerre. Charly 16 ans, n’hésite pas à mentir sur son âge pour aller combattre l’ennemi sur le continent mais il va vite déchanter. Engagé en 1916 il est directement plongé dans l’effroyable bataille de la Somme où le premier jour 60000 Anglais sont tués ou blessés. Cet énième ouvrage sur la guerre 14-18 à néanmoins pas mal d’attraits, tout d’abord un point de vue anglais intéressant qui conforte tout ce qui a pu être dit sur le sujet sur le continent ensuite une kyrielle de faits et de détails dont l’exactitude n’est jamais prise en défaut. Les auteurs sont assez caustiques et n’hésite pas à dénoncer l’incroyable injustice subie par tous ces hommes, la très bonne préface donne le ton. Le dessin noir et blanc est précis et très joli, néanmoins je trouve la lecture assez fatigante sur la fin. Une histoire sur 8 tomes à conseiller aux amateurs de l’histoire de la grande guerre.

25/11/2011 (modifier)