Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Taras Boulba, de Nicolas Gogol

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Adaptation du roman de Nicolas Gogol.


Adaptations de romans en BD Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Jean-David Morvan Russie

Taras Boulba, cosaque des temps héroïques, fête l’arrivée de ses deux jeunes fils, Andreï et Ostap, de retour de l’académie de Kiev. Leurs études désormais achevées, il faut penser à leur initiation guerrière. Taras Boulba s’empresse de les conduire à la Setch, un vaste campement militaire. Là, ils devront apprendre à combattre vaillamment au nom de la foi orthodoxe, sans laquelle mieux vaut qu’ils périssent, qu’ils disparaissent à jamais d’ici-bas. Texte : L'éditeur

Scénaristes
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Février 2008
Statut histoire Série en cours 2 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Taras Boulba, de Nicolas Gogol
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

18/10/2011 | Gaston
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Voici une vraie adaptation du roman de Gogol, assez fidèle au livre si mes souvenirs sont bons. Il y eut une belle adaptation hollywoodienne en 1962, avec Yul Brynner dans le rôle du truculent cosaque, qui m'a aussi beaucoup marqué étant jeune, aussi pour moi, Tarass Boulba a adopté définitivement le physique de Yul, et le voir ici en BD représenté sous cette figure ventrue, à grosses moustaches, m'a un peu surpris. Passé ce détail, j'ai pris de l'intérêt à cette épopée qui restitue une vraie atmosphère à la Russe et le côté farouche et fier des cosaques. Les auteurs décrivent un pays sauvage et une rudesse de moeurs à travers ce symbole d'un modèle historique incarné par Tarass Boulba ; il représente l'ancienne vie cosaque se greffant brusquement sur la civilisation russe. Le dessin me satisfait à moitié, il est un peu chargé, mais il offre quelques belles images alternant avec des séquences de massacres et de violences un peu crues. La fin du tome 2 semble marquer la fin de l'aventure, mais il se peut qu'il y ait une suite ; en tout cas, ça reste un étonnant mélange de cruauté et de barbarie qui constitue une aventure ethnique intéressante.

30/12/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 Je ne connaissais de Tarass Boulba que la parodie de Gotlib et Alexis dans 'Cinémastock'. J'ai donc lu cette bande dessinée afin d'apprendre la vraie histoire de Tarass Boulba et je ne suis pas déçu. Le dessin est pas mal et particulièrement au niveau des décors. Le scénario est pas mal non plus. Je suis sûr que les scénaristes ont fait des coupures dans le récit et pourtant ça ne va pas trop vite. Le premier tome présente Tarass et ses deux fils et le deuxième est consacré à leurs crimes de guerre. Tarass est un personnage intéressant au niveau psychologique. Il aime bien la guerre et pour lui un vrai cosaque va à la guerre. Ses deux fils sont un peu moins intéressants car plus stéréotypés. L'un est un intellectuel sensible et l'autre une brute qui aime se battre. Ce n'est pas très grave car Tarass est tellement charismatique que le reste est pratiquement sans importance. J'ai eu du plaisir à lire ses exploits qui ne tombent jamais dans la répétition même s'il y a plusieurs scènes de bataille et de victoire célébrée en buvant. Le seul problème est qu'il y a eu deux tomes en 2008 et plus rien après. J'espère que cette série n'est pas abandonnée.

18/10/2011 (modifier)