Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Stratège (Bokko)

Note: 4.4/5
(4.4/5 pour 10 avis)

Il s'agit d'un manga d'aventure, pour adulte seulement. Unique en son genre, Stratège est parfois très violent mais toujours passionnant.


Adaptations de romans en BD Avant 475 : Antiquité Best of 1990-1999 Chine Le meilleur du Manga Seinen Shogakukan Tonkam

Cela se passe en Chine, il y a 2300 ans. À cette époque où la guerre faisait rage, des homme venant d'une célèbre école d'art martiaux s'étaient unis pour ramener la paix. On les appelaient "les hommes de Bork". L'activité des hommes de Bork se limitait à défendre les cités. La stratégie qu'ils avaient imaginée était uniquement défensive. La cité de Ryo est menacé par l'armée de Tchoé. Plus de 15,000 hommes attaquerons bientôt. Ryoki, roi de En, a fait appel aux hommes de Bork. Le roi et les paysans sont fort décus, lorsqu'ils se rendent compte qu'il n'y a qu'un seul homme pour les défendre. De plus, il est petit, loqueteux et rachitique. Mais cet homme loqueteux et rachitique est un "homme de Bork". Il se nomme Ke-Ri l'homme de Mo et ne tardera pas à se faire respecter. C'est un puissant stratège qui fera avec les paysans de la ville de Ryo une armée redoutable.

Scénario
Dessin
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1999
Statut histoire Série terminée 11 tomes parus

Couverture de la série Stratège © Tonkam 1999
Les notes
Note: 4.4/5
(4.4/5 pour 10 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

03/07/2002 | Obélix
Modifier


Par Gaston
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Cela fait des années que je voulais lire ce manga qui mérite d'être mieux connu. Je suis très déçu de voir qu'il n'y a pas eu de nouveau avis depuis 2009 par exemple... On suit donc Ke-ri qui est un grand stratège et qui va tout faire pour défendre une cité contre une armée. Ce sont les bases des 4 premiers tomes de ce manga qui forme un cycle et je fais parti de ceux qui trouvent que ce sont les meilleurs albums de la série. C'est simple, cela faisait longtemps qu'une oeuvre de fiction m'avait autant emballé. J'ai adoré l'ambiance un peu huis clos qui se dégageait de la cité. Il y a une galerie de personnages intéressant et attachants. J'ai adoré le fait que les ennemis aient de vrais personnalités et qui soient plus que des gros méchants qui font des trucs de méchants parce qu'ils sont méchants. Il y a du vrai suspense et tout le long de ses quatre albums j'ai senti la tension monté de plus en plus. J'étais tellement passionné par ma lecture que j'ai lu ses 4 tomes d'un trait sans problème. Pour moi, cela vaut clairement 5/5, mais malheureusement la suite est moins bonne. En faite, cela reste un très bon manga au-dessus du lot même si c'est les premiers chapitres sont moyens (quoique la raison pourquoi ils m'ont parus moyens vient peut-être du fait que j'ai du apprends à m'habituer à un changement d'atmosphère et au fait que j'ai du quitter des personnages formidable). C'est juste que les 4 premiers tomes sont tellement excellent que la suite est décevante si elle est 'juste' très bonnes. Le dernier tome peut paraître un peu bâclé, mais cela ne m'a pas dérangé que les auteurs fassent des éclipses parce que je pense qu'ils avaient tout dit sur le sujet de la guerre. Un manga intelligent avec un très bon dessin réaliste. Et en réfléchissant bien je mets la note maximal même si la grande partie du manga vaut 4/5. Ses premiers tomes sont trop excellent pour que je ne mettes pas la note maximal !

10/09/2017 (modifier)

C’est un ami qui m’a conseillé d’acheter ce manga (encore quelqu’un qui préférait me les emprunter que se les acheter). Et grand bien m’en a fait.. L’histoire, qui se déroule dans la Chine médiévale, nous raconte l’histoire d’un petit bonhomme (Kakuri ou Keri suivant la date de votre édition) expert dans l’art de défendre une cité. Nous voilà engagés dans divers combats ou assaillants et assaillis vont devoir faire preuve de toute leur imagination. L’histoire est prenante. Le héros et ses alliés ne sortent pas forcément indemnes des combats, ce qui rend les personnages très attachants. Le dessin est nerveux et violent. Une réussite. J’ai pu lire quelques critiques sur le dernier tome. Pour ma part, je l’ai trouvé au contraire très réussi. Enfin un héros qui se prend pas la tête…

17/03/2007 (modifier)
Par cac
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur cac

Encore un manga d'une bien bonne qualité. Stratège raconte l'histoire d'un guerrier, une espèce de sur-homme en fait, habile dans tous les milieux, qui gagne presque à chaque fois mais ne s'en sort pas toujours indemne. Le plus intéressant est donné par les combats qui s'enchaînent, la violence des affrontements est très bien retranscrite par le trait de l'auteur. On voit le côté ville assiégée et le côté assiégeur avec chacun leurs techniques, même si au final le manga ne diffuse pas de longs discours sur la stratégie contrairement à ce que j'appréhendais un peu. Concernant la fin, je ne vois pas vraiment ce qu'on peut lui reprocher et j'ai été plutôt surpris car je m'attendais à une fin très mauvaise. Or Hideki Mori choisit de ne pas montrer cette dernière bataille car qu'aurait-il de plus à démontrer par un nouveau combat qu'il ne l'avait fait dans les précédents ? Non il choisit simplement de faire une ellipse et de conclure sur les suites de cette bataille.

24/09/2005 (modifier)
L'avatar du posteur ThePatrick

Ca y est, tout est lu. Une série excellente qui s'articule en trois grands chapitres. Seule la fin est (plus que !) décevante. Culte tout de même, pour plein de raisons que je me ferai une joie de vous exposer dans une chronique plus générale à venir.

Tome 1
"Stratège" est une série très atypique. Son sujet principal est en effet la stratégie, plus précisément les balbutiements de l'aspect défensif de cette discipline. Le tout se passe en Chine il y a 2300 ans alors que le pays est encore divisé en royaumes se combattant mutuellement... Le sujet peut paraître aride, mais il n'en est rien. On a en effet droit à toute l'efficacité de la tradition narrative des livres et films à caractère guerrier (en vrac, comment gagner la fidélité des gens, dépasser l'autorité absurde d'un roi incompétent, la rivalité personnelle entre les chefs ennemis, le caractère exceptionnel du personnage principal, etc.) qui sont ici employés à très bon escient, sans abus aucun. Car ce qui prête (également) à cette série un caractère exceptionnel, c'est le réalisme de l'ensemble. Certains éléments sont outrés ou caricaturés pour les besoin de la dramatisation (on le verra surtout dans les tomes suivants), mais sinon tout est vraiment très réaliste : travaux de renforcement, stratégies, moral des troupes... Et le dessin aussi, très travaillé, réaliste également, qui rend superbement les expressions. Le tome 1 relate l'arrive de Ke-Ri, le "stratège" dans la cité de Liang, et les préparatifs pour la bataille. Il n'y a pas encore véritablement d'action (la première bataille n'aura lieu que vers la fin du tome), mais déjà j'ai été complètement absorbé par cette ambiance si spéciale et si bien rendue. Le sujet -- à ma connaissance très original en bande dessinée -- y est aussi pour quelque chose, et si vous vous êtes un jour intéressé aux jeux de stratégie, ou aux fortifications (avec les innovations de Vauban par exemple), vous ne pourrez qu'adorer "Stratège" !
Tome 11
Dernier tome de cette série, on se demande un peu en l'abordant comment l'auteur va bien pouvoir finir en un tome une histoire qui semble pourtant devoir durer encore un moment. La réponse est tristement simple : en bâclant ! Eh oui. Il se passe beaucoup de choses dans ce tome, mais il est complètement tronqué, hâté, malmené. Les scènes s'enchaînent à une vitesse folle, elles sont complètement amputées, mutilées, écourtées, et le rythme de lecture est syncopé, haché par ces coupures vives. Je ne sais si le roman dont est tiré "Stratège" est ainsi fait ou s'il s'agit uniquement de l'adaptation, si les auteurs étaient pressés pour une raison ou pour une autre d'en finir, mais en tout cas j'ai été réellement très très déçu de ce traitement ignoble. Et ce d'autant plus qu'il jette un jour assez défavorable sur les tomes précédents, qui nous laissaient pas mal dans l'expectative : là, on a l'impression que l'histoire était en roue libre depuis un moment. De plus, la fin me paraît bien trop morale, surtout par opposition aux premiers tomes qui justement évitaient ce piège, en montrant l'horreur de la guerre sans avancer de jugement... et elle aussi est beaucoup trop rapide. Bref, une véritable injure que ce dernier tome. Envers le lecteur bien sûr, mais surtout envers la série qui avait tout pour être géniale. Reste tout de même à lire le roman pour comparer.

13/06/2003 (modifier)