Le Temps du Rêve

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

L'engagement des Australiens lors de la première guerre mondiale.


1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale Première Guerre mondiale

1915, Gallipoli (Turquie). Un bataillon de jeunes engagés australiens se trouve confronté à la barbarie de la guerre. Parmi eux, un soldat aborigène qui, pour fuir la réalité, se réfugie dans le temps du rêve, un mythe inculqué par ses ancêtres. Dans l'enfer des Dardanelles, il fait la connaissance d'un officier idéaliste qui a une autre vision : accepter la violence pour devenir une bête de guerre.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Août 2011
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Le Temps du Rêve
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

18/09/2011 | jurin
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai apprécié dans cette série d'y découvrir l'implication des Australiens dans la première guerre mondiale, le fait qu'ils soient d'abord intervenus en Turquie avant de se rendre dans les tranchées françaises, la relation particulière entre les Australiens et les Anglais et le comportement raciste des Australiens blancs envers les Aborigènes. C'est intéressant et plutôt bien raconté, avec 3 albums qui sont autant de cadres différents et d'étapes chronologiques, la Turquie en 1915 d'abord, puis les tranchées françaises en 1916 et enfin les mêmes tranchées à la fin de la guerre et Londres après la guerre. Le dessin est correct. Son trait réaliste est agréable mais j'ai parfois eu un peu de mal à différencier quelques visages. Et j'ai été gêné par la caricature manifeste de Benedict Cumberbatch et Martin Freeman (Sherlock et Watson) pour représenter les traits de deux généraux à un moment donné. Quant aux couleurs, leur aspect informatique m'a aussi été un peu trop visible, avec quelques dégradés trop lisses et froids à mon goût. Enfin, je n'ai pas apprécié ce qui aurait dû faire l'originalité de cette série : tout le mysticisme autour de la culture et des croyances aborigènes du personnage principal. Ce dernier se révèle trop distant et mutique pour être attachant, et son comportement tourne trop vite à la folie furieuse et aux hallucinations. Je ne suis pas rentré dans le trip et du coup la conclusion du récit m'a déçu et laissé circonspect.

06/02/2018 (modifier)
Par laulau
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Superbe trilogie. La toile de fond (la première guerre) est classique, pourtant le scénario déroule un récit surprenant et émouvant qui suit un contingent de soldats australiens, de Gallipoli à Londres de 1916 à 1919. L'ensemble est très bien écrit et superbement dessiné... A lire !

03/11/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

J’avais bien aimé le début de cette histoire qui commence de manière dramatique au coeur du bush australien où les jeunes enfants aborigènes sont enlevés à leur parent. J’aurais aimé suivre le parcours de ce jeune mais il est projeté quelques pages plus loin et sans aucune transition valable dans le conflit de la Première Guerre mondiale et plus précisément dans le détroit des Dardanelles face à la Turquie. On se dit que notre héros est bien trop docile et patriotique par rapport à ce qui lui est arrivé. Bref, la crédibilité en prend un sacré coup. Par la suite, la bd va se concentrer sur un autre personnage : celui du commandant un peu idéaliste qui sera confronté aux dures réalités de la guerre. Celui-ci n’arrive pas à nous captiver tant la situation nous semble d’un classique. Et puis et surtout, quand on évoque les aborigènes, on va droit vers le mystique. Bref, on n’échappera pas aux visions du genre. C’est un peu comme si on transposait Kookaburra dans le contexte de la première guerre mondiale. Je n’ai pas aimé cette dérive dont on sent bien les aboutissants. Là encore, il y avait de quoi faire un récit palpitant avec une idée originale, mais le scénariste cède à tous les travers pour tomber dans un classicisme sans pareil. Cette bd mérite 2.5 étoiles. La suite sera sans moi car on devine que les champs de bataille de la Marne n’ont guère à envier à celui de Gallipoli.

19/04/2012 (modifier)
Par jurin
Note: 3/5

Un récit de plus sur la première guerre mondiale, l’action se déroule sur la péninsule de Gallipoli (Détroit des Dardanelles) , le conflit oppose les troupes turques aux troupes anglo-australiennes. A part la présence du très mystique soldat Freeman, aborigène élevé dans la pure tradition rien de vraiment neuf. Les bonnes vieilles recettes sont employées : incompétence des chefs, absurdité de la guerre, fraternité et j’en passe. Je ne me suis pas ennuyé mais je n’ai jamais vibré pour ce premier tome axé sur l'engagement australien . Le dessin est correct et agréable mais manque à certains endroits de profondeur et de dynamisme, certaines perspectives sont perfectibles , la couverture n’est pas bien terrible. C’est un premier tome moyen le second tome se déroulera probablement sur le continent européen avec je l’espère un peu plus d’originalité dans le scénario. 2.5

18/09/2011 (modifier)