Les Voyages de l'Héloïse

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

L'équipage de l'Héloïse, traditionnel cargo de la marine marchande, vit d'étonnantes aventures suite à sa rencontre avec une machine venue d'un autre temps.


Marine moderne Océan Atlantique Voyages dans le temps

Pour l'équipage de "l'Héloïse", cette énième traversée de l'Atlantique ne diffère en rien des précédentes. C'est la routine de la vie à bord d'un cargo. Ce soir-là, pourtant, au large des côtes du Groenland, le capitaine Baldi et ses matelots font une rencontre insolite qui va leur poser un gros problème... Le genre de problème que ne prévoit aucun manuel de navigation ! (texte de l'éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Mai 1999
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Les Voyages de l'Héloïse
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

08/07/2011 | Mac Arthur
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai lu le premier tome et je ne suis pas impressionné. Le dessin est correct, mais je n'aime pas trop le visage de certains personnages. J'ai un peu l'impression que cela aurait été mieux sans couleur. Sinon, le scénario ne m'a pas du tout intéressé. Non seulement les personnages sont sans charisme (et le capitaine m'a vite énervé, il a la gueule d'un type qui n'en a rien à foutre des aventures qu'il subit), mais en plus il n'y a rien d'original dans le scénario. C'est rempli de clichés et le scénario est sans surprise. On dirait le genre de récit jeunesse sans saveur que je lisais lorsque j'étais petit et dont j'oubliais l'existence rapidement.

01/07/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

D’ordinaire, j’aime bien le style graphique de Guy Counhaye et je trouve ses scénarios sympathiques même si l’auteur n’a jamais sorti d’œuvre indispensable. Mais je dois avouer que cette série est une grosse déception pour moi. En cause, des scénarios fantastiques qui n’ont, justement, rien de fantastique tant ils se construisent sans réelle originalité autour de thèmes sur-employés (une machine à voyager dans le temps ou des dinosaures, entre autres). Mais aussi, une narration à la première personne trop emphatique à mon goût. De ce fait, tout semble surjoué. Le capitaine du bateau (personnage central de la série) devient une caricature de Lino Ventura. La galerie de personnages reprend tous les poncifs du genre, jusqu’à la petite futée qui se joint au groupe de marins volontaires mais chamailleurs. Non, vraiment, je ne vois rien d’original dans cette série. Le dessin de Guy Counhaye me semble même inférieur à celui de ses autres œuvres. Ses décors sont moins complexes, moins recherchés. Ses personnages, par contre, demeurent bien typés mais, du fait de ce scénario sans surprise, ressemblent à des caricatures d’eux-mêmes. C’est trop pauvre et trop convenu pour me séduire. Une déception, disais-je… et une lecture ennuyeuse à défaut d’être totalement rebutante.

08/07/2011 (modifier)