Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Professor Strangelove (Shiina Kyôju no Ijô na Aijô)

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Hayama, un jeune élève dont la scolarité est un peu en péril, décide d'aider le professeur Shiina pour ses expériences, afin d'échapper au redoublement. Malheureusement pour lui, ce professeur invente des médicaments plutôt douteux. C'est ainsi que Shiina lui fait avaler (par un bouche à bouche) un médicament qui le transforme en gaffeur : il tombe dès qu'il court, il reste systématiquement coincé dans l'ascenseur, le gâteau se renverse sur ses genoux etc… Shiina se sert alors clairement de toutes ses gaffes pour profiter de l’étudiant...


Gays et lesbiennes Manhwa Yaoi

Hayama, un jeune élève dont la scolarité est un peu en péril, décide d'aider le professeur Shiina pour ses expériences, afin d'échapper au redoublement. Malheureusement pour lui, ce professeur invente des médicaments plutôt douteux. C'est ainsi que Shiina lui fait avaler (par un bouche à bouche) un médicament qui le transforme en gaffeur : il tombe dès qu'il court, il reste systématiquement coincé dans l'ascenseur, le gâteau se renverse sur ses genoux etc… Shiina se sert alors clairement de toutes ses gaffes pour profiter de l’étudiant...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Avril 2011
Statut histoire Série abandonnée 4 tomes parus
Couverture de la série Professor Strangelove
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

13/05/2011 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 1/5
L'avatar du posteur Ro

Ce manga est vraiment trop lourdingue, je n'ai pas réussi à en finir le premier tome. C'est un yaoi mélangeant comédie romantique, humour burlesque et érotisme très soft. Mais il est surtout bâti sur une intrigue tellement artificielle et pesante que c'en est gavant. Le pitch : c'est un étudiant en université qui se fait harceler par un prof qui a flashé sur lui. Les quiproquos s'enchainent à toutes vitesses, tous plus cousus de fil blanc les uns que les autres, l'auteur faisant tout pour les faire tomber sans arrêt dans les bras l'un de l'autre. Comme dans tout yaoi, il y a aussi une tentative très maladroite de rendre le tout romantique et sexy, avec de beaux jeunes hommes qui se séduisent (enfin l'un qui essaie très lourdement en tout cas), dont les lèvres se frôlent et qui dévoilent de parfaits torses nus et prêts à être couvert de doux baisers... Mais les personnages n'ont strictement aucun charisme. Entre le professeur dragueur ultra-lourd sans être drôle et l'étudiant abonné aux quiproquos et qui se laisse faire, on ne s'attache ni à l'un ni à l'autre. Sans parler de la population strictement masculine et presque exclusivement homosexuelle de cette université à laquelle on ne croit pas une seconde. Et de toute façon, la narration est tellement mal foutue et les situations tellement forcées que rien ne passe : ni érotisme, ni romantisme, ni humour, ni surtout le moindre intérêt de continuer à lire des pages confuses et ennuyeuses.

13/05/2011 (modifier)