Spider-Man - La dernière chasse de Kraven (La mort du chasseur)

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Maintenant que Peter Parker est marié à MJ, il compte bien goûter aux bonheurs de la vie maritale et offrir à son épouse un peu de bon temps. Hélas, il ne se doute pas qu'un de ses pires ennemis, Kraven, est déterminé à l'accrocher à son tableau de chasse, ce qui rendra son palmarès incomparable... En plus de cela, le monte en l'air va devoir affronter également l'immonde Vermine. Un récit de légende, qui amènera même le tisseur dans la tombe ! Une aventure en trois volets à couper le souffle !


Marvel Spider-Man Super-héros Univers des super-héros Marvel

Maintenant que Peter Parker est marié à MJ, il compte bien goûter aux bonheurs de la vie maritale et offrir à son épouse un peu de bon temps. Hélas, il ne se doute pas qu'un de ses pires ennemis, Kraven, est déterminé à l'accrocher à son tableau de chasse, ce qui rendra son palmarès incomparable... En plus de cela, le monte en l'air va devoir affronter également l'immonde Vermine. Un récit de légende, qui amènera même le tisseur dans la tombe ! Une aventure en trois volets à couper le souffle !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1988
Statut histoire Série terminée (rééditée en une intégrale) 3 tomes parus
Couverture de la série Spider-Man - La dernière chasse de Kraven (La mort du chasseur)
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

24/04/2011 | Ems
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Un Spider-Man assez psychologique dans la même veine que certains Batman Dark Night. Cependant, la part belle est donnée au chasseur Kraven qui a traqué tous les animaux de la création sauf une seule proie qui lui a échappé à savoir Spider-Man. On regrettera presque sa mort inopinée. Bref, c'est lui la vedette de cet opus. C'est un récit qui est très différent de ce que j'ai pu lire comme Spider-Man et ce n'est pas forcément pour me déplaire. Même l'atmosphère est très curieuse. Il n'y aura pas de blague et autres loufoqueries. C'est plutôt mâture, sombre et torturé. Au final, une curiosité dans l'univers de Spider-man qui en fait une grande référence pour certains fans.

19/05/2018 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Cela faisait longtemps que je voulais lire cette histoire et j'ai finalement pu le faire grâce à la réédition récente de l'intégrale. Je voulais vraiment la lire car j'ai lu que c'était une des meilleures histoires de Kraven. Personnellement, je n'irais pas jusque là car je l'ai trouvée sympathique, mais pas exceptionnelle. Le point fort est sans aucun doute Kraven. C'est un des super-vilains récurrents de Spider-Man qui m'attire le moins. Je l'aime bien dans sa première apparition, mais après je le trouve pathétique. Ici, sa motivation est plus intéressante et il dégage un certain charisme. Le problème que j'ai eu avec ce scénario c'est que le coté psychologique des personnages est certes bien exploité, mais je trouve que cela manque de subtilité. Notamment à cause des voix-off qui semblent répéter les mêmes choses encore et encore comme si je n'avais pas compris la première fois. À la longue cela devient ennuyeux.

12/01/2013 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture des 3 tomes. Cette série date des années 80 avec son dessin caractéristique de l'époque. Le trait est assuré et de qualité, par contre la colorisation est vraiment d'un autre âge et n'est pas très réussie. Si ce genre de récit devait être réédité, il faudrait clairement refaire la colorisation maintenant qu'il n'y a plus de contraintes d'impression. L'histoire est intéressante sur bien des points. Il s'agit d'un récit de Spider-Man mais c'est Kraven le chasseur qui tient le rôle principal, sans oublier le troisième larron de l'histoire, Vermine. La construction du récit se focalise sur les 3 personnalités se complétant pour aborder le sujet de la part animael (araignée pour Spider-Man, rat pour Vermine), celle du chasseur ou prédateur et de ses victimes, etc... Le scénario vaut le détour pour son habileté à utiliser intelligemment des personnages sur les particularités et les opposer pour mettre en forme certaines idées ou théories. L'instinct animal est présent dans chaque personnage mais il ne peut occulter à 100% l'être humain. "Spider-Man - La mort du chasseur" se lit bien et se prête à de mûres réflexions. Le dessin a mal vieilli mais le scénario est intemporel.

24/04/2011 (modifier)