Les aventures du jeune Jules Verne

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Cet album traduit de l’Espagnol vous plonge aux racines de l’univers de Jules Verne, dans un étonnant mélange à la fois enfantin et un peu inquiétant ! (texte de l'éditeur)


Auteurs espagnols Jules Verne

D´où est venue à Jules Verne son extraordinaire imagination ? Sans aucun doute, d’un évènement surnaturel survenu pendant son enfance… Les vacances d’été, en 1837. Avec son frère et sa cousine, le jeune Verne, âgé de 10 ans, navigue jusqu’à une île à la recherche de pierres très spéciales. (texte de l'éditeur, les fautes d'orthographe en moins)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Avril 2010
Statut histoire Une histoire par tome (série terminée sur décision de l'éditeur) 1 tome paru
Couverture de la série Les aventures du jeune Jules Verne
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

04/03/2011 | Mac Arthur
Modifier


Par Canarde
Note: 2/5
L'avatar du posteur Canarde

Je ne me suis pas laissée embarquer dans l'aventure... Prendre Jules Verne comme personnage principal ne me paraissait pas une bonne idée avant lecture, et je n'ai pas vraiment changé d'avis. C'est le scénario qui pêche le plus. Le déroulement de l'affaire est mal rythmé, il y a des moments où on a envie de lâcher l'affaire. Il manque quelque chose pour piquer l'intérêt d'un adulte. En revanche, la fin ouverte m'a plu. Ce qui est réussi c'est le dessin : trait rapide, un peu gras et dynamique, donnant aux personnages à la fois de la consistance et de la vivacité. La couleur, un peu centrée sur le caca d'oie donne un effet veille photo qui est un peu lassant. Bref un peu juste pour un adulte et pas très attirant pour un enfant non plus, me semble-t-il.

08/02/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Je ne suis pas un grand fan de Jules Verne dont j'admet qu'il a beaucoup d'imagination et de bonnes idées, mais son style d'écriture ne m'attire pas (il faut dire que je ne suis pas un grand fan de roman). J'ai tout de même lu ce tome parce que je trouvais que le dessin était bon. Je ne me suis pas trompé au sujet du dessin. Je l'ai trouvé dynamique et les couleurs sont excellentes. La narration est très fluide et j'ai lu cette histoire facilement. Concernant le scénario, il est correct sauf que comme le dit Mac Arthur il n'est pas bien original. Il se laisse lire même si je trouve que les personnages ne sont pas trop attachants et je n'ai pas bien compris le dénouement et j'ai l'impression que pour le comprendre il faut connaitre la vie de Jules Verne. C'est dommage que l'éditeur ait arrêté après cet album parce que la suite aurait pu être bien.

26/10/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Le scénario est assez classique. Trop pour me surprendre en tous les cas. Par contre, je trouve que c’est une bonne idée d’employer le personnage de Jules Verne pour en faire un très jeune adolescent rêveur en quête d’aventures. L’intrigue, si elle est sans grande originalité, demeure toutefois bien construite et plaisante à suivre. On est dans du fantastique « old fashion » avec des druides, des fantômes et un trésor. L’album offre aussi une petite morale bien pensée que j’ai apprécié. Le dessin, enfin, est à mes yeux l’atout principal de la série. J’ai aimé ces personnages difformes aux corps minces et fragiles, aux épaules atrophiées, surplombés d’une tête volontairement trop grosse et régulièrement très expressive. Les personnages y gagnent en spontanéité et en dynamisme. Et, chose que j’apprécie particulièrement, les décors sont soignés. Les passages dans les bois offrent quelques cases avec des arbres tortueux du plus bel effet. Les bâtiments aussi bénéficient d’un beau travail. On reste cependant toujours dans une espèce de franco-belge moderne et espagnol (ne me dites pas qu’il y a une contradiction dans cette phrase, je le sais). Ce trait est très lisible et immédiat mais plus riche en profondeur qu’il pourrait le laisser croire. Je vais continuer à suivre la série, en espérant trouver des scénarios plus originaux à l’avenir (mais sans excès) et en priant pour que les qualités précitées perdurent. Après ce premier tome, je ne déconseille certainement pas l’achat mais je me demande si cette construction « à l’ancienne » ne plaira finalement pas plus à des adultes qu’à de jeunes lecteurs. N’empêche ! Pour un premier tome, c’est pas mal du tout.

04/03/2011 (modifier)