Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Racines du chaos

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Avec Les Racines du chaos, Felipe Hernandez Cava et Bartolomé Segui nous offrent un thriller politique


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Auteurs espagnols

Mars 1953. Alexander marche dans les rues de Londres. À sa main, une sacoche contenant la bombe qu'il va jeter sur le maréchal Tito, lequel effectue une visite controversée en Grande-Bretagne. L'histoire d'Alexandre commence quelque mois plus tôt, quand sa mère, renversée par une voiture, est tuée sur le coup. Décidé à comprendre comment, alors qu'elle était internée dans une institution pour vieilles personnes perdant la tête, elle a pu se retrouver si loin de chez elle Alexander est pris dans un engrenage terrible qui le voit aux prises avec les services secrets britanniques et des royalistes serbes

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Février 2011
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Les Racines du chaos
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

28/02/2011 | jurin
Modifier


Par McClure
Note: 3/5

Une oeuvre très intéressante, mais malheureusement pas exempte de scories. Comme indiqué dans les avis précédents, le dessin est assez "amateur". Les traits sont ciselés, assez grossiers.Certaines cases sont franchement réussies et d'autres brouillonnes. La mise en couleur assez terne, sépia, pose également problème. Pourquoi? Parce que le récit est touffu, parce qu'il est dense et bavard. Parce que le background historique est fort, intéressant mais qu'il faut s'accrocher à la lecture pour tout en retirer. Les auteurs ont par contre réalisé un vrai gros travail de fond, qu'il faut souligner. Car c'est honnête, fort, documenté, et que cela éclaire une période particulière et une zone géographique qui a secoué le 20e siècle de bien des soubresauts. Alex, chimiste londonien d'origine serbe va être la victime malgré lui d'une machination politico-terroriste prenant naissance à l'assassinat/accident de sa mère, internée. Nous allons progressivement découvrir les implications qu'ont eus les traités de Versailles sur les Balkans, les différentes factions, serbes, croates, des liens entre celles-ci et les principaux mouvements de l'entre deux guerre puis du second conflit mondial. On va y comprendre les liens avec le régime nazi, Staline, le "protectorat" britannique sur la zone grecque. Puis on suivra encore les implications avec l'Ira, avec Franco. C'est foutrement intéressant, et le thriller se retrouve malheureusement propulsé en second plan de ce pan d'histoire. J'ai pris plus de plaisir à me pencher sur l'Histoire que sur ce qui arrive à Alex, d'autant que le rythme assez lent et l'importance du texte. Bref, une lecture à réserver aux fondus d'Histoire.

11/09/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un récit intéressant se passant dans un pays dont je ne suis pas un spécialiste ce qui fait qu'à certains moments j'étais un peu perdu. En plus, c'est très bavard et il faut beaucoup d'efforts de concentration pour lire cette bande dessinée, mais malgré cela j'ai trouvé ce récit pas mal du tout. Enfin, j'ai trouvé ça pas mal, mais je ne trouve pas que cela soit une lecture indispensable. Mon plus gros problème c'est que cela manque de dynamisme et de fluidité dans le dessin même dans les scènes où il y a un peu plus d'action ! Tout est figé et comme le dit Erik cela ne facilite pas la lecture et c'est dommage parce qu'il y a des choses intéressantes dans le scénario et cela parle d'un sujet que je ne vois pas souvent. Je ne sais pas pour vous, mais ce n’est pas tous les jours que je lis une histoire se situant dans la Yougoslavie et qui ne se passe pas durant la guerre des années 90.

26/08/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Les racines du chaos nous plonge dans l'histoire de la Fédération de Yougoslavie. Nous sommes dans les années 50 au sortir de la Seconde Guerre Mondiale qui a bouleversé l'équilibre de la région puisqu'un communiste a pris le pouvoir à savoir le maréchal Tito. L'action se situe à Londres dans le milieu des exilés. Un homme va découvrir le passé de sa mère après sa mort mystérieuse. Il est vrai que l'histoire est plutôt complexe et qu'il va falloir s'accrocher pour pouvoir pleinement apprécier. Pour autant, je n'ai pas aimé le dessin qui est beaucoup trop terne. Le choix des couleurs ne va pas arranger les choses. C'est plutôt un rendu assez terne et les visages se devine à peine. Du coup, cela ne facilitera pas la lecture qui deviendra un peu fastidieuse. L'alchimie entre le scénariste et le dessinateur n'a pas eu l'effet escompté en ce qui me concerne. Un thriller à la fois d'espionnage et de politique qui est plutôt intéressant car le travail demeure honnête. C'est pas mal mais sans être exceptionnel.

13/05/2012 (modifier)
Par jurin
Note: 3/5

La narration est plaisante mais le début est assez ardu, le récit étant centré sur l’histoire de la Yougoslavie dans les années 1950 il n’est pas aisé de comprendre toutes les subtilités de cette période très chahutée et encore moins de porter un jugement objectif. Les auteurs sont bien documentés, ils parviennent à intéresser le lecteur à cette période de l’histoire assez méconnue. Le plus remarquable dans cette histoire est l’évolution du héros Alexander Ostojic homme assez effacé au début de l’histoire, il prend de plus en plus d’épaisseur au fil des événements et mène l’enquête au péril de sa vie. La deuxième partie du récit est beaucoup plus dynamique, plus intéressante, l’arrivée de Vanessa pour épauler notre héros n’y est pas étrangère. Le dessin au très gras est plaisant. Un premier tome prometteur.

28/02/2011 (modifier)