Le Souffle du Vent

Note: 2/5
(2/5 pour 4 avis)

Cette BD est adaptée du spectacle d'arts martiaux éponyme, créé par Stéphane Anière et Martin Lebreton, qui tourne dans toute la France et qui a été mis en scène à Paris à Bercy, puis au Cirque d'hiver.


Corbeyran

À l'aube du troisième millénaire, le monde est en plein chaos. Élise est une jeune orpheline initiée aux arts martiaux par un maitre zen. Entourée de jeunes démunis, elle va combattre les partisans du pouvoir et du totalitarisme.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Souffle du Vent
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

20/02/2011 | Erik
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

On peut écrire des scénarios à partir d'éléments ou de sujets insolites ou singuliers... après tout, les films de la franchise Pirates des Caraïbes sont bien nés d'une attraction dans un parc Disney, et ici la démarche est un peu identique, née d'après un spectacle d'arts martiaux, alors pourquoi pas ? sauf que l'attrait spectacle n'est pas au rendez-vous, et encore moins l'aspect fun ou ludique. C'est une sorte de voyage initiatique rempli de cauchemardesques visions, peuplées d'êtres tourmentés, au cours duquel Elise franchit les portes d'un monde spirituel... tout ceci est ennuyeux et absolument pas passionnant, on se demande ce que Corbeyran est allé faire dans cette aventure, on sent que ce n'est pas un truc pensé et réfléchi, il a écrit ça à la va-vite, alors qu'il est capable de bien mieux faire... Le dessin de Grun est agréable, il venait de commencer Metronom', donc son niveau est bon, mais ce n'est hélas pas suffisant pour retenir le lecteur, ce récit atteint une dimension spirituelle trop forte et trop brouillonne pour vraiment convaincre, on l'oublie aussitôt, d'ailleurs je n'ai pas tardé à écrire cet avis après ma lecture sinon je suis certain que si j'avais laissé passer du temps comme je fais parfois, j'aurais eu du mal à me rappeler de l'histoire...

14/08/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Un autre one-shot sans intérêt où j'ai l'impression que Corbeyran ne faisait que bâcler une œuvre de commande et qu'il n'avait aucune passion pour ce qu'il écrivait. C'est basé sur un spectacle que je ne connaissais pas et cela explique pourquoi parfois je trouvais que les personnages faisaient des gestes un peu théâtraux. Cela passe au théâtre, mais je trouve cela ridicule en bd. J'ai aussi trouvé que le scénario semblait avoir été raccourci pour donner au final un scénario sans intérêt avec des situations kitchs digne des pires séries de Métal Hurlant avec en prime de la philosophie à deux balles. Bref, un album dont la seule qualité est de faire passer le temps quand on n’a rien à faire.

14/02/2013 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

C'est bizarre que d'avoir voulu adapter en bande dessinée un spectacle musical de danse et d'arts martiaux modernes. On frise pourtant un univers à mi-chemin entre le fantastique et le futur-anticipation. On va assister au voyage initiatique d'une héroïne solitaire dans un monde spirituel peuplé d'êtres étranges avec un guide détenteur d'un lourd secret et une âme égarée prisonnière du monde en question. Tous les ingrédients étaient là pour nous faire pénétrer dans un monde ambigu avec une idée principale excellente : nous faire rentrer par l'esprit dans une réalité parallèle. Il faut dire que ce monde du futur est dominé par une dictature sanglante qui détruit tout ce qui pourrait amener à une autonomie de l'esprit. Rien de tel que de se plonger alors dans des arts martiaux permettant une plénitude et une harmonie de la pensée. Cependant, le kitsch grotesque des situations aura eu raison de cette bd (dans l'autre monde, la brune devient une blonde pulpeuse). Néanmoins, le graphisme demeure satisfaisant. On conviendra que l'exercice de style était difficile car lié un pari fou né de la rencontre d'un scénariste de bd adulé et un auteur de spectacle (danse, opéra et théatre). Pas assez pour convaincre...

20/02/2011 (MAJ le 03/04/2011) (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Hum hum hum... Il y a parfois des adaptations dont il faut se méfier... C'est le cas de celle-ci, faite par Eric Corbeyran au bénéfice d'un spectacle d'arts martiaux dont je n'avais jamais entendu parler... Ici le récit me semble assez bâclé, ressassant une philosophie à deux sous dont il ne reste absolument rien une fois la lecture terminée. On a toutefois un voyage d'un monde à l'autre, virtuel, sans subtilité ni cohérence. 54 pages c'est de toute façon trop peu pour développer quelque chose de satisfaisant. Reste de boulot graphique de Grun, agréable sans toutefois être aussi travaillé que sur Metronom', par exemple. Un gros bof, un album quasiment sans intérêt.

03/04/2011 (modifier)