Les Six Coups de Philadelphia

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

A Philadelphia, petit village de RDA avant la chute du mur de Berlin, l'été s'étire. Uwe, Alex et Grolf s'ennuient dans le vieux silo rouillé qui est devenu leur repaire. Tobias, l'idiot du village, se prête benoîtement aux jeux cruels des garçons tandis que Sabine, qu'ils trouvent un peu boudin, aimerait bien rentrer dans la bande ; après tout pourquoi pas, c'est la seule fille du coin. Un peu plus loin, des soldats russes de l'armée d'occupation s'entraînent au camp militaire.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Allemagne Auteurs Allemands

A Philadelphia, petit village de RDA avant la chute du mur de Berlin, l'été s'étire. Uwe, Alex et Grolf s'ennuient dans le vieux silo rouillé qui est devenu leur repaire. Tobias, l'idiot du village, se prête benoîtement aux jeux cruels des garçons tandis que Sabine, qu'ils trouvent un peu boudin, aimerait bien rentrer dans la bande ; après tout pourquoi pas, c'est la seule fille du coin. Un peu plus loin, des soldats russes de l'armée d'occupation s'entraînent au camp militaire. En fouinant chez la grand-mère, les garçons tombent sur un revolver datant de la dernière guerre. En plus, il est chargé ! Très vite, le revolver devient leur meilleur compagnon de jeu et modifie leur perception du monde. En 6 chapitres (un par balle) et le temps d'une après-midi, Ulrich Scheel fait monter la tension à mesure que le récit s'emballe vers son point de non-retour.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Six Coups de Philadelphia
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

20/01/2011 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Ce one-shot a un cadre original puisqu'il s'agit de la campagne est-allemande du début des années 80, alors que les soldats russes étaient encore basés sur place. Là, dans un hameau paumé, trois adolescents s'ennuient pendant les vacances. Jusqu'au jour où ils vont trouver un revolver et 6 balles qu'ils ont bien l'intention d'utiliser pour s'amuser. Des jeunes désoeuvrés, un peu arrogants et rustres, un coin de campagne quasiment vide, un idiot du village, une seule fille de leur âge dans le coin même si elle voudrait bien se joindre à eux, des soldats russes qui patrouillent, et une arme chargée. Avec une telle intrigue, on se doute dès le début que tout cela va mener à un drame. C'est évident et l'auteur joue là dessus pour faire monter la tension et l'anxiété page après page. Le dessin est un peu spécial. Chaque planche ne contient l'équivalent que d'une ou deux cases. Le trait est lâché, présentant des personnages volontairement laids, au faciès à peu près aussi ingrat qu'ils le sont à cet âge. Un ombrage à l'encre en teinte gris-sépia adoucit l'ensemble et le rend agréable à l'oeil. L'histoire ne m'a pas particulièrement séduit, d'autant que je ne me suis trouvé aucune affinité avec les protagonistes, mais je conviens de la réussite de l'ambiance tendue que l'auteur met en place. C'est une lecture intéressante et plutôt bien menée, même si je doute avoir envie de la relire un jour.

20/01/2011 (modifier)