Vanilla Star

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Alors qu’il n’arrive pas à se remettre d’une rupture amoureuse, Takeshi en errant sur des sites spécialisés, tombe sur une vidéo dans laquelle joue Yûto. Le jeune homme est tout de suite attiré par la beauté ténébreuse de la star du porno et cherche des renseignements qui lui permettraient de l’approcher. Il apprend finalement que Yûto se prostitue, et Takeshi voit là un moyen de rencontrer le garçon qui le fait fantasmer, malgré sa répugnance à payer ce genre de services…


Gays et lesbiennes Maisons closes et prostitution Yaoi

Alors qu’il n’arrive pas à se remettre d’une rupture amoureuse, Takeshi en errant sur des sites spécialisés, tombe sur une vidéo dans laquelle joue Yûto. Le jeune homme est tout de suite attiré par la beauté ténébreuse de la star du porno et cherche des renseignements qui lui permettraient de l’approcher. Il apprend finalement que Yûto se prostitue, et Takeshi voit là un moyen de rencontrer le garçon qui le fait fantasmer, malgré sa répugnance à payer ce genre de services…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Septembre 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Vanilla Star
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

22/09/2010 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il n'est sans doute pas facile de faire un yaoi romantique très soft dans un cadre des plus pernicieux que celui de la prostitution masculine. C'est un thème intéressant qui est traité avec beaucoup de subtilité. Il est vrai que l'on ne pense pas forcément à ces garçons qui sont obligés de se prostituer pour survivre dans un monde sans foi ni loi. Bon, il y aurait peut-être une autre option comme le travail normal et honnête mais bon, on n'est pas là pour juger des trajectoires prises par les uns ou les autres. Nos deux personnages principaux sont plutôt attachants dans leur genre. Ce manga se lit avec facilité sans tomber dans les pièges des japanaiseries du genre qui m'horripilent. Le graphisme donne sans doute cette note de sensualité à travers le jeu de regard. Maintenant, je ne comprends pas trop ce qui aurait un goût de vanille. Ce pretty woman à l'envers n'est pas traditionnellement mon genre de lecture mais il est bon quelque fois de sortir des sentiers battus.

24/03/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Vanilla Star est une histoire romantique dans un cadre gay. Le héros, Takeshi, tombe par hasard sur une vidéo porno dont l'acteur principal lui tape dans l'oeil. Il met alors tout en oeuvre pour en apprendre plus sur lui et finalement le rencontrer. Or il se trouve que ce dernier, Yûto, outre le tournage ses films pour adultes, se prostitue également. Malgré tout, Takeshi va s'accrocher à lui et tenter de le comprendre pour, si possible, le sortir de cette vie sordide. Malgré le réalisme un peu glauque et les nombreuses scènes de cul, l'ambiance de ce yaoi est relativement à l'eau de rose. C'est une histoire d'amour un peu facile à la base, le coup de foudre immédiat et réciproque surtout par le biais d'une vidéo porno parait tout de même assez artificiel. De même, la prostitution n'y est pas décrite comme franchement effrayante, ni contraignante. Globalement, pour un peu, on pourrait penser que notre bel et jeune prostitué de protagoniste est un peu embêté de gagner sa vie comme ça, son copain se fait d'ailleurs un peu de soucis, mais bon, rien de bien grave... Hum... Bon, passons... Hormis ces points, le déroulement de l'intrigue sentimentale est assez crédible et on la suit sans déplaisir. Seuls les dialogues sont parfois un peu pénibles, la traduction ayant visiblement du mal à passer et certains échanges se révélant manquer de clarté. A noter que cette histoire principale n'occupe que les deux tiers de l'album. Elle est suivie d'une sorte d'épilogue de dix pages où cette fois Yû devient le narrateur. Puis le reste de l'album est occupé par une autre histoire courte, complètement indépendante, mettant en scène également un amour compliqué entre deux jeunes hommes. Cette dernière n'a rien de marquante. Bref, cet album contient deux histoires d'amour homosexuelles réalistes quoiqu'assez enjolivées sur la forme et la conclusion. De jeunes éphèbes aux relations sexuelles et sentimentales compliquées mais où tout est bien qui finit bien, sans doute de quoi attiser l'envie des amateurs et amatrices de ce genre de lecture, mais rien de vraiment transcendant.

22/09/2010 (modifier)