Moon Knight

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

"Moon Knight revient alors que d'étranges individus, qui se sont jurés d'éliminer Marc Spector, envoient le Maitre de Corvée à ses trousses. Ancien super-héros, Spector est un homme brisé, aussi bien physiquement que mentalement. Aura-t-il encore les moyens de se défendre ?" (texte de l'éditeur)


Marvel Super-héros Univers des super-héros Marvel

Marc Spector, ancien boxeur et ancien marine (renvoyé pour conduite déshonorante après avoir frappé un officier), meurt lors d’une expédition en Egypte. Il est tué par Bushman, son associé mercenaire. Les deux hommes en étaient venus aux mains car Bushman avait décidé de piller un tombeau antique et de s’en prendre à Marlène, la fille de l’archéologue chargé des fouilles. C’est alors qu’intervient Konshu, le dieu de la lune et de la vengeance, qui ramène Spector à la vie. À partir de cet instant, ce dernier devient Moon Knight, l’instrument du dieu sur terre. Aidé de son fidèle ami Frenchie et de Marlène, devenue entre-temps sa compagne, le super-héros se met à livrer une lutte impitoyable au crime. Dans cette nouvelle série des aventures de Moon Knight, l’on retrouve notre héros plus désespéré que jamais. Handicapé, drogué, hanté par le souvenir de Bushman, n’ayant plus le moindre de contact avec ses proches ni avec son dieu, le Chevalier de la lune n’est plus que l’ombre de lui-même. Seule la soif vengeance de vengeance pourrait le sortir de sa descente aux enfers...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2007
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Moon Knight
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

17/09/2010 | Aurélien V
Modifier


Connaissez-vous Moon Knight ??? Pour ma part, je dois avouer que j’ignorais tout de ce personnage jusqu’il y a peu. Moon Knight est un super-héros de l’univers Marvel. Créé au milieu des années ‘70, le personnage n’a jamais connu qu’un succès très relatif. Je termine de lire quelques comics à son sujet édités par Semic dans les années ‘90 et je dois bien avouer que mon impression est plus que mitigée à leur égard : un héros quasiment dépourvu de charisme, des dialogues basiques, à l’humour parfois très forcé, et des aventures somme toute très classiques. La série a été reprise en 2006 par Huston & Finch. Si les deux auteurs sont bien entendu repartis de l’histoire officielle du super-héros, ils se sont toutefois admirablement approprié ce dernier, le rendant bien plus sombre et torturé qu’auparavant. Voici un résumé de la biographie du super-héros. Marc Spector, ancien boxeur et ancien marine (renvoyé pour conduite déshonorante après avoir frappé un officier), meurt lors d’une expédition en Egypte. Il est tué par Bushman, son associé mercenaire. Les deux hommes en étaient venus aux mains car Bushman avait décidé de piller un tombeau antique et de s’en prendre à Marlène, la fille de l’archéologue chargé des fouilles. C’est alors qu’intervient Konshu, le dieu de la lune et de la vengeance, qui ramène Spector à la vie. À partir de cet instant, ce dernier devient Moon Knight, l’instrument du dieu sur terre. Aidé de son fidèle ami Frenchie et de Marlène, devenue entre-temps sa compagne, le super-héros se met à livrer une lutte impitoyable au crime. Dans cette nouvelle série des aventures de Moon Knight que j’ai le plaisir de vous présenter, l’on retrouve notre héros plus désespéré que jamais. Handicapé, drogué, hanté par le souvenir de Bushman, n’ayant plus le moindre de contact avec ses proches ni avec son dieu, le Chevalier de la lune n’est plus que l’ombre de lui-même. Seule la soif de vengeance pourrait le sortir de son interminable descente aux enfers. La force de cette série réside incontestablement dans l’incroyable noirceur de son atmosphère, à laquelle participent tant un scénario franchement efficace qu’un dessin magnifique, à la fois sombre et dynamique ! Je salue donc le talent des auteurs qui sont parvenus à transformer un super-héros lisse et complètement has-been en un personnage véritablement marquant. Bref, à découvrir ! ------------ M.A.J. 23.IX.2010 - après lecture du tome 2 Waouw !!! Cette série est encore meilleure que je ne le pensais de prime abord. Si le premier tome comprenait quelques références qui pouvaient échapper à quiconque n'était pas familier de l'univers du Moon Knight, à la lecture du tome 2, le lecteur, déjà plus habitué au personnage en question, profite par contre parfaitement de l'intrigue ! Et quelle intrigue ! Le retour de Midnight Jr., la rencontre entre Spector et le Profile, la prise de position de Spector face à la guerre civile qui divise tous les super-héros,... Et toujours avec Konshu revêtant l'apparence défigurée de Bushman pour hanter notre héros. Un vrai régal ! N'hésitez plus : foncez ! :) ------------ M.A.J. 30.I.2011 - après lecture des tomes 3 et 4 Si les deux premiers tomes de la série méritaient franchement 4/5, les deux derniers tiennent plutôt du 3/5. Malgré cette conclusion relativement décevante, je vais laisser quatre étoiles pour le tout, mais vous êtes prévenus !

17/09/2010 (MAJ le 30/01/2011) (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Après la lecture des 2 premiers tomes. Petite déception, cette lecture ne fut pas celle que j'attendais. "Moon Knight" est un personnage torturé à l'image des récits : il est difficile de démêler les intrigues, les auteurs m'ont donné l'impression de broder énormément autour d'intrigues très légères au final. Il faut beaucoup d'efforts à la lecture pour peu de choses à se mettre sous la dent... Dans le style, il faut clairement aller vers les récits de Batman, bien plus structurés et surtout avec une finalité. Graphiquement, c'est agréable mais lassant. La colorisation informatique fait des merveilles mais ne se renouvelle pas. Finalement le dessin s'accorde bien avec le scénario, ils donnent tous les deux l'impression de tourner en rond. Je m'arrêterai à ces 2 tomes, car je ne retiens pas grand chose de plaisant ou remarquable dans ces presque 300 pages. Il y a certainement une cible pour ce genre de production très noire mais je n'en fait pas partie.

27/12/2010 (modifier)