Sous le ciel d'Atacama

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Au nord du Chili, une installation tout à fait remarquable...


Amérique du sud Carnets de voyages Documentaires Pierre Christin

Chili, plateau de Chajnantor, plus de 5000 mètres d’altitude. Là, dans un décor de fin du monde, commence à être installé un spectaculaire réseau d’antennes géantes, braquées vers le ciel. Chacune d’elles fait plus de cent vingt tonnes. Ensemble, elles constitueront le plus formidable laboratoire de radio-astronomie du monde. Un chantier à un milliard d’euros. Et un beau rêve collectif, puisque cet immense projet, développé main dans la main par le Chili, l’Europe, l’Amérique du Nord et le Japon, permettra à terme de mieux connaître et comprendre l’histoire et le comportement de notre univers.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Mai 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Sous le ciel d'Atacama
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

30/08/2010 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Assez surprenant cet album, a fortiori chez Casterman qui à ma connaissance fait (très) peu de sorties de ce genre. Mais que peut-on refuser à Pierre Christin ? Cet album est surtout la concrétisation de la rencontre de deux voyageurs : d’abord Olivier Balez, franc-tireur du 9ème art, qui aime bien se promener un peu partout, et qui, séduit par cette région d’Atacama, demande des conseils à Pierre Christin, que l’on ne présente plus. Alléché par la perspective du désert le plus sec au monde, celui-ci débarque, et l’album est en fait le compte-rendu de leurs entretiens avec différents intervenants sur ce projet de radio-astronomie sans précédent. Bien qu’évitant au maximum les termes techniques, Christin se coupe tout de même d’une bonne frange de lecteurs dans le grand public. C’est très informatif, mais complètement… aride. A mon avis l’ensemble aurait gagné en intérêt s’il y avait placé une fiction, comme une histoire d’espionnage industriel ou politique, un genre où portant Christin se sent comme chez lui… On gardera tout de même le bonus où le globe-trotter raconte différents voyages dans des parties bien reculées du monde, et bien sûr le dessin sympathique de Balez. Cela, ainsi que la jolie couverture, évitent à l’album une note négative, de peu.

30/08/2010 (modifier)