Le Vol des Anges

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

LE VOL DES ANGES est une série de fiction qui raconte le destin de la famille MURRAY durant la première moitié du XXème siècle. Cette saga se déroule essentiellement en Europe et s'appuie sur l'histoire de la grande aventure de l'aéronautique.


1900 - 1913 : Du début du XXe siècle aux prémices de la première guerre mondiale Aviation

LE VOL DES ANGES est une série de fiction qui raconte le destin de la famille MURRAY durant la première moitié du XXème siècle. Cette saga se déroule essentiellement en Europe et s'appuie sur l'histoire de la grande aventure de l'aéronautique. Le premier cycle comprend 5 tomes qui couvrent la période 1909 à 1918. Les cycles suivants emmèneront les protagonistes à travers le monde. Ils participeront aux débuts de l'aéropostale, à la lutte féroce que se livrent les compagnies aériennes, à la découverte de nouveaux territoires inconnus et la deuxième guerre mondiale.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2009
Statut histoire Série terminée (un cycle terminé, pas d'autres cycles prévus) 4 tomes parus
Couverture de la série Le Vol des Anges
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

22/06/2010 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

C'est la grande aventure de la conquête du ciel, celle des pionniers, des aventuriers, ingénieurs et inventeurs qui ont contribué à la grande histoire de l'aéronautique au début du 20ème siècle. Tout ceci est vu à travers le destin d'une famille, et tout démarre en 1909, date qui marque un tournant majeur : c'est le vol de Blériot qui traverse la Manche (séquence qui ouvre le tome 1), ainsi que le début des grands meetings d'aviation. Cette époque grisante et effervescente qui annonce des temps nouveaux en concrétisant le rêve de l'homme de voler dans les airs, est fort bien rendue, avec les plus grands noms dans ce domaine, comme Blériot, Curtiss, Latham (j'ai vu sa statue sur la Côte d'Opale près du Cap Blanc-Nez), Bréguet, Farman, Roland Garros etc... qui tous marchent sur les traces des frères Wright. Cette embellie de l'aviation naissante est très intéressante, on suit avions et dirigeables au fur et à mesure, jusqu'à 1914, puis c'est la guerre où l'aviation de chasse va devenir un maillon essentiel dans ce conflit mondial, et où pilotes français, britanniques et allemands rivaliseront de panache et de bravoure, on évoque l'inévitable Baron Rouge, bref tout ceci est très bien documenté et soigné. Les auteurs citent le Musée de la Première guerre mondiale à Péronne, c'est vrai que ce musée est remarquable dans ce domaine. Le dessin surprend un peu au début, puis on s'y fait ; les visages sont un peu déformés par endroits, mais rien de bien grave, le dessinateur se rattrape avec les avions qui sont parfaits, des vues d'ensemble et des double pages ou des pleines-pages superbes (la vue sur Sarajevo, les avions au-dessus des côtes françaises, les escadrilles sur le front, le Zeppelin etc...), de même que les mises en page des combats dans le ciel sont dynamiques et ne font pas fouillis. je préfère nettement la première partie sur les pionniers que la partie guerre, mais l'ensemble constitue une bonne série avec ce premier cycle de 4 tomes ; de plus, j'aurais appris un truc : je ne savais pas que Roland Garros avait mis au point la technique des mitrailleuses synchronisées. Une bonne série d'aviation qui plaira plus aux passionnés.

30/04/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Une bonne série orientée « aviation » destinée aux adolescents. La mise en page est dynamique et aérée. Le style graphique évolue entre dessin d’animation et semi-réaliste soigné. La colorisation est dans l’air du temps et, à titre personnel, j’aurais préféré un peu plus de nuance. On suit différents personnages issus d’une même famille. Chacun est doté de sa propre personnalité et tous apportent quelque chose au récit. L’aspect historique est important et bien exploité. Le mélange entre aventure et histoire est réussi même si on reste dans des intrigues fort classiques. Une série que je recommande même si elle n’a rien de révolutionnaire. La qualité de l’aspect historique, le charisme des personnages, le soin accordé au dessin, la fluidité de la narration, tout est d’un bon niveau, qui justifie l’achat… mais rien n’est exceptionnel.

22/06/2010 (modifier)