Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Marny

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Le monde de Marny (sa meilleure amie Liv, son cousin Paul, son pote Léo), c’est celui des adolescentes et de leur famille recomposée avec le père bien sûr, mais surtout la belle-mère, et dans cette configuration, les choses se compliquent… Belle-mère, belle-fille, la guerre est déclarée… (texte de l'éditeur)


Adolescence La BD au féminin Les Roux !

Marny est une jeune fille de 15 ans qui, comme beaucoup de jeunes filles, paraît déjà assez mature. Du haut de ses longues jambes élancées, de ses cheveux châtains et de sa frange qui tombe sur ses yeux bleus, elle ressemble à Kate Moss en ado. D’ailleurs, elle est globalement très lookée « mode », a un caractère bien affirmé et aime parler crûment. Le monde de Marny (sa meilleure amie Liv, son cousin Paul, son pote Léo), c’est celui des adolescentes et de leur famille recomposée avec le père bien sûr, mais surtout la belle-mère, et dans cette configuration, les choses se compliquent… Belle-mère, belle-fille, la guerre est déclarée… (texte de l'éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Septembre 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Marny
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/06/2010 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Bon, j’avoue : quand j’ai vu cet album à la bibliothèque, je me suis dit « c’est quoi, cette daube ? ». Un sujet bateau, une couverture quelconque et un titre mal fichu, il y a mieux pour appâter le mérou. Et puis, histoire, d’être bien sûr, j’ai feuilleté négligemment l’album avant de le redéposer là où je l’avais trouvé. Enfin, pas exactement puisque je ne l’ai pas redéposé. Au contraire, je l’ai embarqué, car le contenu me paraissait finalement bien plus plaisant que ce que le contenant me laissait croire. Verdict après lecture : c’est pas mal. On n’évite pas les situations bateau et les clichés aisés mais l’album est vivant et sympathique. Je pense toutefois que cet album fleure bon l’album pour ado réalisé par une adulte, car la belle-mère a finalement un trop beau rôle, elle, l’incomprise, la gentille tandis que la belle-fille, si elle n’est pas méchante, est loin d’être aussi parfaite que sa rivale. Le trait est, de ce point de vue, forcé et Axelle Laffont me donne l’impression de dire « regardez, jeunes filles, comme les belles-mères peuvent être gentilles, jolies, intelligentes, compréhensives, complices … ». Tentative louable, mais ces mots-là, s’ils sont doux à l’oreille d’une belle-mère, risquent de faire siffler celle d’une belle-fille. Peut-être cet aspect va t’il rebuter un jeune lectorat, mais cela ne m’a, à titre personnel, pas du tout dérangé (faut croire que j’ai une mentalité de belle-mère). Le trait d'Herval m’avait fait peur en couverture et même si ce n’est pas mon style préféré (il est trop épuré à mon goût), il s’est révélé « limite » mais efficace à l’usage. Heureusement, ce dessin peut s’appuyer sur une narration solide et vivante. Il ne doit donc pas assumer tout tout seul, ce que, à mon avis, il n’aurait pas été capable de faire. Trop simpliste, trop schématique, trop impersonnel, ce trait a, pour me plaire, besoin d’un bon scénario. En fait, depuis que j’écris cet avis, je me rends compte que je cherche désespérément la raison pour laquelle j’ai plutôt bien aimé cet album. Et je ne trouve pas vraiment d’explication. Un sujet bateau traité sans grande originalité, des situations de vie hyper classiques qui trouveront écho dans le vécu des lecteurs, des personnages trop caricaturaux, un dessin pauvre et passe-partout, une narration vivante et dynamique. Peut-être le décalage entre une couverture « ratée » et une histoire honnêtement divertissante est il responsable de cette bonne appréciation. Peut-être aussi le fait que je m'attendais à un recueil de gags et que j'ai eu droit à une histoire complète plus tendre que drôle a t'il joué un rôle. Pas mal, donc, même si je ne sais pas trop pourquoi … (pas très convaincant, cet avis)

09/06/2010 (modifier)